Kyste osseux: causes, symptômes et traitement

Un kyste osseux est un changement bénin ressemblant à une tumeur sur l'os qui est rempli de liquide. Souvent, les kystes osseux ne provoquent aucun symptôme et ne sont donc découverts que par hasard dans le cadre d'une autre maladie. Le traitement n'est pas nécessaire dans tous les cas, mais dépend du cas individuel.

Qu'est-ce qu'un kyste osseux?

Un kyste osseux est une modification bénigne et non tumorale de l'os. Ils se composent de cavités dans l'os remplies de liquide dont la taille peut varier. Les kystes osseux touchent fréquemment les enfants jusqu'à l'âge de 15 ans, bien que les garçons soient plus souvent touchés que les filles. Dans de nombreux cas, les kystes osseux ne provoquent aucun symptôme et ne sont donc découverts que par hasard lors des examens. Dans d'autres cas, les kystes osseux croître ensemble complètement inaperçus en fin de croissance, n'ont jamais provoqué de symptômes et ne sont donc pas remarqués. Même si un kyste osseux est découvert, cependant, le traitement n'est pas toujours nécessaire. S'il n'y a pas de risque de maladies secondaires, il est possible d'attendre simplement que le kyste croître. Les kystes osseux sont divisés en kystes osseux juvéniles (à crête unique) et en kystes osseux anévrysmaux (à crête multiple).

Causes

Les causes exactes de la formation de kystes osseux sont inconnues. Cependant, on pense qu'une blessure à l'os ou sang les caillots peuvent déclencher des kystes osseux. Les inflammations ou les troubles du développement sont également considérés comme des causes possibles. Les kystes osseux touchent principalement les enfants jusqu'à l'âge de 15 ans environ, mais ils surviennent plus rarement à l'âge adulte. Les kystes osseux surviennent le plus souvent chez les enfants jusqu'à 10 ans. Les kystes osseux chez les enfants surviennent principalement dans l'os du bras supérieur ou cuisse OS. Comme ils ne provoquent très souvent aucun symptôme, ils ne sont souvent découverts que par hasard. Comme quand un os fracture est présent et donc un Radiographie un examen devient nécessaire. Dans certains cas, les kystes osseux peuvent également être responsables d'un fracture car ils réduisent la stabilité de l'os.

Symptômes, plaintes et signes

Les kystes osseux ne provoquent généralement pas de symptômes visibles. Cependant, un kyste dans l'os augmente le risque de fractures. Par exemple, la croissance affecte la stabilité de l'os affecté, et sang le flux vers la zone environnante peut également être réduit ou complètement coupé par le kyste. Si sang n'atteint plus les tissus environnants, des complications graves peuvent se développer, y compris nécrose. Dans certains cas, les kystes osseux peuvent causer douleur. La personne affectée souffre alors d'un tiraillement indéfinissable douleur qui se produit principalement avec des stimuli tels que du froid ou de la chaleur. Les gros kystes peuvent causer des douleur et ainsi nuire au bien-être. Rarement, un gonflement ou une rougeur visible se forme dans le peau surface. Cependant, ceux-ci ne sont généralement pas associés à la douleur et disparaissent rapidement. Kystes osseux dans la région de la front, la colonne vertébrale, la région génitale et le genou peuvent causer divers troubles fonctionnels. Les kystes osseux se forment généralement assez soudainement et sont découverts beaucoup plus tard. Ils croître rapidement, mais sont relativement inoffensifs en raison de leur forme bénigne. Ils se joignent généralement aux tissus environnants dès que la phase de croissance est terminée. Les kystes osseux ne sont alors plus visibles même sur un Radiographie.

Diagnostic et progression

Les kystes osseux ne causent généralement aucune gêne à la personne affectée, de sorte qu'un médecin est rarement consulté spécifiquement à cause d'eux. Si un os fracture se produit, un kyste osseux peut en être responsable et est souvent découvert lorsqu'un fracture de l'os est diagnostiqué plus précisément au moyen de Radiographie examen. Un kyste osseux peut être considéré comme un point lumineux sur l'image radiographique. Si un kyste osseux est découvert, le facteur décisif est de savoir si ce kyste présente un danger pour l'os. C'est toujours le cas si l'os est limité dans sa stabilité par le kyste osseux et donc fracture de l'os est imminente. Un traitement doit également être administré si le kyste osseux est responsable d'un fracture de l'os. Dans tous les autres cas, thérapie n'est pas nécessaire car la plupart des kystes osseux disparaissent d'eux-mêmes au fur et à mesure de leur croissance. Au plus tard à la fin de la phase de croissance, les kystes osseux ne sont alors plus reconnaissables.

Complications

Un kyste osseux ne conduire aux complications ou aux limitations dans tous les cas. Elle est généralement bénigne et n'a donc pas toujours besoin d'être traitée. Dans ce cas, la personne touchée peut souffrir de troubles du développement ou même de troubles du mouvement et de restrictions dans la vie quotidienne en raison du kyste osseux. Dans la plupart des cas, cependant, il n'y a pas de douleur. Les patients souffrent également davantage de fractures osseuses, de sorte qu'elles surviennent plus facilement et plus facilement. La stabilité du os et donc de l'ensemble du corps diminue. En conséquence, la personne affectée est généralement moins capable de supporter du poids. Si le kyste n'est pas dangereux pour l'os, il n'est généralement pas retiré ni traité davantage. Dans la plupart des cas, les kystes ne sont découverts que par hasard lors des bilans de santé. Cependant, si le kyste provoque une gêne, il peut être traité avec cortisone. Cela ne conduire aux complications. En outre, un traitement chirurgical est également possible. L'espérance de vie du patient n'est pas réduite par cette maladie. Ce n'est que dans de rares cas qu'il existe des restrictions dans la vie quotidienne du patient.

Quand faut-il aller chez le médecin?

S'il y a des fractures osseuses répétées et une douleur ou un gonflement autour du os, un kyste osseux peut être présent. Un avis médical est nécessaire si les symptômes affectent de manière significative le bien-être, ne disparaissent pas d'eux-mêmes ou ne s'aggravent pas en peu de temps. Les plaintes chroniques doivent toujours être clarifiées par un spécialiste et traitées si nécessaire. Sinon, des complications graves peuvent se développer. Si d'autres symptômes apparaissent, il est préférable de consulter un médecin le même jour. Dans le cas de plaintes récurrentes pour lesquelles aucune cause ne peut être trouvée, un spécialiste doit être consulté. Les enfants se plaignant de douleurs dans ou autour de l'os doivent être emmenés chez un pédiatre. Cependant, dans tous les cas, le premier port d'escale devrait être le médecin de famille ou un orthopédiste. Une consultation étroite avec le professionnel de la santé est nécessaire pendant le traitement. Si les effets secondaires et interactions se produire après avoir pris le médicaments, cela doit être clarifié, ainsi que des douleurs récurrentes et d'autres symptômes.

Traitement et thérapie

Le traitement d'un kyste osseux dépend de son étendue et de ses effets potentiels sur le corps. Dans de nombreux cas, aucun traitement n'est nécessaire car les dommages secondaires du kyste osseux peuvent être largement exclus. S'il existe un risque accru de fracture osseuse due au kyste osseux, des traitements appropriés doivent être instaurés pour retirer le kyste et ainsi prévenir une fracture osseuse. Les kystes osseux juvéniles peuvent être très bien traités avec cortisone. Dans ce cas, le cortisone est injecté directement dans le kyste et fait disparaître progressivement le kyste osseux. Dans certains cas, il peut être nécessaire d'éliminer le kyste osseux avec une intervention chirurgicale et de remplir la cavité avec du matériel osseux. Cette mesure est la méthode de traitement qui promet le plus de succès. De plus, des vis dites de décompression peuvent également être insérées dans l'os. Ceux-ci garantissent la guérison du kyste osseux. Dans le cas d'un kyste osseux anévrismal, cependant, thérapie est plus souvent nécessaire pour éviter des dommages permanents à l'os. Depuis un kyste osseux anévrismal, contrairement à la kyste osseux juvénile, est très bien approvisionné en sang, il y a une très forte croissance dans ce type. Dans ce processus, la substance osseuse est de plus en plus utilisée et donc l'os est endommagé et instable. Par conséquent, les kystes osseux anévrysmaux peuvent également causer de la douleur. Dans ces cas, un traitement du kyste osseux est recommandé. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une intervention chirurgicale dans laquelle le kyste est drainé et rempli de matière osseuse ou même de ciment. Cependant, le kyste osseux anévrismal est un condition.

Perspectives et pronostics

Le pronostic d'un kyste osseux est généralement favorable. Il s'agit d'un changement bénin qui n'est généralement diagnostiqué que par une découverte fortuite chez les enfants et les adolescents. Le kyste provoque rarement des symptômes physiques. Par conséquent, certaines personnes touchées peuvent avoir des kystes osseux dans leur organisme pendant une longue période et ne remarquer toujours aucune altération de leurs activités quotidiennes. Un raccourcissement de la durée de vie ou d'autres maladies secondaires ne sont pas non plus administrés avec ce trouble. Souvent, aucun traitement n'est nécessaire ou effectué en raison du faible besoin d'action. Chez un grand nombre de patients, le diagnostic est posé sur la base d'une fracture osseuse. Dans certaines circonstances, cela peut avoir été déclenché par un kyste. Avec des soins médicaux précoces et professionnels, la fracture guérit complètement sans complications supplémentaires en quelques semaines ou quelques mois. Si ce n'est déjà fait indépendamment, le kyste existant est retiré en parallèle pendant le traitement. Les résidus ou autres inconvénients ne se produisent généralement pas. Malgré le pronostic favorable, le kyste peut se reformer au cours du développement de l'enfant. Dans ces cas, les perspectives de guérison ainsi que l'évolution de la maladie restent positives. Si le kyste osseux est remarqué, il peut être retiré si vous le souhaitez.

Prévention

Étant donné que les causes des kystes osseux ne sont pas clairement comprises, il ne peut y avoir de recommandation directe de prévention. De plus, les causes soupçonnées de déclencher un kyste osseux sont difficiles voire impossibles à influencer.

Suivi

L'ablation du kyste osseux est souvent simple, de sorte qu'un suivi prolongé n'est pas nécessaire dans de nombreux cas. Néanmoins, il y a quelques points à considérer après la chirurgie. Immédiatement après la chirurgie, il est important de surveiller les signes d'une infection rare dans la zone opérée. Les symptômes typiques tels que rougeur, hyperthermie, gonflement et douleur lancinante sont des raisons de consulter le médecin. Ceci est encore plus vrai dans le cas de fièvre. Plus une infection est détectée tôt, mieux elle peut généralement être traitée. Le deuxième point de suivi concerne la fonctionnalité de l'os affecté. Le port d'un plâtre et l'épargne de la zone touchée ne devraient vraiment être pratiqués que pendant la durée recommandée par le médecin traitant. Il peut évaluer quand l'os est à nouveau suffisamment résistant pour les exigences de la vie quotidienne, du travail et des loisirs. Se reposer trop longtemps pendant le suivi peut également être contre-productif si cela se fait au détriment de et la mobilité. Si la résilience doit être augmentée progressivement, cela peut être accompagné par un physiothérapeute. Les sports pendant la période de suivi doivent être discutés avec le médecin. En particulier, une forte compression due aux sauts doit être évitée, ainsi que le risque de se blesser en duel.

C'est ce que tu peux faire toi-même

Dans le cas d'un kyste osseux, il n'y a généralement pas d'options spéciales d'auto-assistance à la disposition de la personne affectée. Cependant, le traitement ultérieur d'un tel kyste dépend de sa position et de son étendue, et un traitement ou une élimination n'est pas nécessaire dans tous les cas. Dans la plupart des cas, les kystes osseux sont traités à l'aide de cortisone, ce qui entraîne une évolution positive de la maladie. Cependant, les personnes touchées doivent éviter les fractures osseuses et donc les sports ou activités dangereux en général. Si le kyste osseux provoque de la douleur, analgésiques peut également être prise. Ceux-ci ne doivent seulement pas être introduits sur une période plus longue, car ils peuvent autrement endommager le estomac. Le médecin peut également être en mesure de donner au patient une injection d'analgésique local pour soulager l'inconfort. Si le kyste osseux provoque une gêne psychologique, des discussions avec d'autres patients ou avec des amis proches et la famille sont appropriées. L'échange d'informations avec d'autres patients peut souvent rendre la vie quotidienne plus agréable. Les sentiments de réussite des autres peuvent également soulager l'inconfort psychologique et accélérer la guérison de la maladie.