Douleur osseuse: Ou autre chose? Diagnostic différentiel

sanguins, organes hématopoïétiques - système immunitaire (D50-D90).

  • Granulomatose éosinophile - apparition de granulocytes comme un espace occupant masse dans l'os ; se produit dans enfance; la caractéristique radiographique est une ostéolyse rapidement progressive (perte osseuse; dissolution osseuse). Les foyers sont généralement sans marges réactives dans le crâne toit, ovale aux extrémités, où ils se situent dans les diaphyses (fût osseux ; le long os se composent de deux extrémités osseuses (épiphyses) et d'une tige osseuse (diaphyse) - la section entre l'épiphyse et la diaphyse est appelée métaphyse).
  • Troubles de la coagulation*

Troubles endocriniens, nutritionnels et métaboliques (E00-E90).

  • Hyperparathyroïdie (hyperfonction parathyroïdienne).
  • Hyperuricémie (élévation de acide urique niveaux dans le sang)/goutte.
  • Maladie de Gaucher – maladie génétique à transmission autosomique récessive ; maladie de stockage des lipides due au défaut de l'enzyme bêta-glucocérébrosidase, qui conduit au stockage des cérébrosides principalement dans la rate et les os contenant de la moelle
  • Le rachitisme (synonymes : maladie anglaise ; ostéomalacie juvénile) – trouble du métabolisme osseux chez les enfants en phase de croissance, entraînant une déminéralisation marquée de l'os (« ramollissement osseux ») et des modifications squelettiques dues à retardement de la croissance osseuse.

Maladies infectieuses et parasitaires (A00-B99).

  • La brucellose – maladie infectieuse bactérienne généralement transmise à l'homme par des animaux infectés.

Système musculo-squelettique et tissu conjonctif (M00-M99).

  • Arthrite (inflammation des articulations)
  • Coxite fugace* – non infectieuse inflammation de la hanche articulation avec cicatrisation spontanée.
  • Changements dégénératifs
  • dermatomyosite – maladie appartenant aux collagénoses, affectant le peau et les muscles et associée principalement à diffuse douleur sur le mouvement.
  • Hernie discale (hernie discale).
  • Discite (inflammation du disque intervertébral)
  • Épiphysiolyse (descellement épiphysaire) – forme de fracture de l'os chez les enfants et les adolescents.
  • Fibromyalgie – syndrome qui peut conduire à la douleur chronique (au moins 3 mois) dans plusieurs zones du corps.
  • Hypophosphatémique héréditaire rachitisme – modifications squelettiques causées par un trouble de vitamine D métabolisme.
  • Arthropathie infectieuse* (maladie articulaire).
  • Dysplasie osseuse (malformation osseuse) telle que syndrome de Jaffé-Lichtenstein (forme de dysplasie fibreuse), maladie de McCune-Albright ou fibrodysplasie ossifiante progressive
  • Greffe Osseuse métastases (métastases osseuses) (probabilité de métastases osseuses).
    • Carcinome bronchique (poumon cancer) (30 à 50%).
    • Carcinome cervical (le cancer du col) (peu fréquent).
    • Carcinome de l'endomètre (cancer de utérus) (peu fréquent).
    • Urinaire vessie carcinome (cancer de la vessie) (30 à 50%).
    • Carcinome testiculaire (cancer testiculaire)
    • Carcinome du côlon (cancer du côlon) (10-30%)
    • Carcinome hépatocellulaire (8%)
    • Carcinome mammaire (cancer du sein) (> 50%)
    • Carcinome rénal (cancer du rein) (30-50%)
    • Carcinome de l'œsophage (œsophage cancer).
    • Cancer des ovaires (cancer de l'ovaire) (2-8%).
    • Carcinome pancréatique (cancer du pancréas) (5-10%)
    • Carcinome de la prostate (cancer de la prostate) (> 50%)
    • Carcinome thyroïdien ((cancer thyroïdien) (40%)
  • Kyste osseux - cavité dans l'os
  • Maladie de Perthes* - nécrose osseuse aseptique du caput fémoral (fémoral front; tête du fémur).
  • Ostéochondrose – modifications dégénératives des os / cartilage.
  • Ostéomyélite* (inflammation de la moelle osseuse)
  • Ostéopétrose (maladie des os de marbre)
  • Ostéoporose
  • La polyarthrite rhumatoïde*
  • Spondylolisthésis (spondylolisthésis)
  • Douleurs de croissance – environ un tiers de tous les enfants entre 2 et 12 ans souffrent occasionnellement de douleurs de croissance ; elles surviennent généralement le soir ou la nuit (80 % des cas) ; le lendemain matin, l'enfant peut se déplacer sans douleur sans restrictions
    • Symptômes / plaintes:
      • Facture brûlant, tirant ou palpitant douleur dans les deux jambes ou bras.
      • Peut être si douloureux que les enfants sont secoués du sommeil
    • Localisations:
      • Côtés avant des cuisses
      • Arrière des genoux
      • Tibias ou mollets
      • La douleur survient toujours des deux côtés, alternant entre les deux extrémités si nécessaire, et peut varier en intensité
      • Les articulations ne sont pas affectées
    • Douleurs de croissance sont des douleurs de repos, pas des douleurs d'effort [Diagnostic d'exclusion ! Les maladies à élucider comprennent celles marquées d'un * ].
    • Les plaintes sont spontanément résolutives
    • Signes d'alerte (drapeaux rouges) de malignité (tumeur maligne): symptômes B (sueurs nocturnes sévères, fièvre persistante ou récurrente inexpliquée (> 38 ° C); perte de poids non désirée (> 10% pour cent du poids corporel dans les 6 mois) ), mal de dos comme localisation principale, masse palpable, tendance hémorragique, douleur osseuse non articulaire (douleur osseuse n'impliquant pas d'articulation); anomalies de la formule sanguine et du frottis, LDH ↑
    • Examen physique: aucun résultat d'examen anormal.
    • Diagnostic de laboratoire:
      • Petite formule sanguine
      • Numération globulaire différentielle
      • ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes)
      • Si nécessaire, également détermination des transaminases, de la phosphatase alcaline (AP), de la LDH, La créatinine.
    • Diagnostic des dispositifs médicaux:
      • Radiographie dans deux plans
      • Imagerie par résonance magnétique (IRM) de la région touchée.

Néoplasmes - maladies tumorales (C00-D48)

  • Carcinome cervical (le cancer du col).
  • Carcinose de la moelle osseuse
  • Greffe Osseuse métastases (voir au dessus).
  • Histiocytose à cellules de Langerhans - groupe de maladies systémiques évoluant différemment qui conduire à la prolifération des cellules de Langhans.
  • Leucémies (sang cancers) – ex. leucémie lymphoblastique aiguë (TOUT), leucémie myéloïde aiguë (LAM), la leucémie myéloïde chronique (LMC).
  • Mastocytose - deux formes principales: mastocytose cutanée (peau mastocytose) et mastocytose systémique (mastocytose du corps entier); tableau clinique de la mastocytose cutanée: taches brun jaunâtre de taille variable (ruches pigmentosa); dans la mastocytose systémique, il existe également des troubles gastro-intestinaux épisodiques (troubles gastro-intestinaux), (nausée (la nausée), brûlant douleurs abdominales et diarrhée (la diarrhée)), ulcère maladie, et saignement gastro-intestinal (saignement gastro-intestinal) et malabsorption (trouble de l'alimentation absorption); Dans la mastocytose systémique, il y a une accumulation de mastocytes (type de cellule impliqué, entre autres, dans des réactions allergiques). Entre autres, impliqué dans des réactions allergiques) dans le moelle osseuse, où ils se forment, ainsi que l'accumulation dans le peau, os, foie, rate et le tractus gastro-intestinal (GIT; tractus gastro-intestinal); la mastocytose n'est pas guérissable; évolution généralement bénigne (bénigne) et espérance de vie normale; mastocytes de dégénérescence extrêmement rare (= mastocytes leucémie (leucémie)).
  • Non-lymphome de Hodgkin (LNH) - sous ce terme collectif, toutes les maladies malignes (malignes) du système lymphatique (lymphomes malins) sont résumées, qui ne sont pas la maladie de Hodgkin.
  • Plasmocytome (myélome multiple) – maladie tumorale maligne du groupe des lymphomes non hodgkiniens ; l'origine est, comme pour tous les lymphomes, dans le tissu lymphoïde.
  • Tumeurs de l'os* , telles que :
    • Le sarcome d'Ewing – majoritairement des enfants et adolescents âgés de 10 à 18 ans ; emplacements : principalement humérus (Os du bras), travers de porc, fémur (cuisse os) et le péroné (os du péroné).
    • Ostéosarcome - principalement des adolescents et de jeunes adultes (60% de moins de 25 ans); localisations: principalement métaphysaires dans les longs os tubulaires; moyen métaphysaire situé dans la section de l'os entre la diaphyse (tige de l'os) et l'épiphyse (extrémités de l'os tubulaire)
    • Ostéome ostéide
    • Ostéofibrome ossifiant

Blessures, intoxications et certaines autres séquelles de causes externes (S00-T98).

  • Distorsion (entorse)
  • Fracture (fractures osseuses)
  • Bleu
  • Syndromes de surutilisation
  • Traumatisme (blessure)*

Médicament