Fièvre boutonneuse (fièvre tachetée méditerranéenne transmise par les tiques): causes, symptômes et traitement

Boutonneuse fièvre est également connue sous le nom de fièvre transmise par les tiques en Méditerranée, décrivant le mode de transmission et la principale région géographique d'origine de cette maladie bactérienne. Après une période d'incubation de plusieurs jours, les individus infectés développent fièvre, éruptions cutanées, altération générale du bien-être, et douleurs articulaires. En gros, boutonneuse fièvre est un maladie infectieuse cela met rarement la vie en danger.

Qu'est-ce que la fièvre boutonneuse?

A morsure de tique ou la morsure de tique peut transmettre diverses maladies à l'organisme hôte. Le plus connu d'entre eux est La maladie de Lyme. Cependant, dans d'autres pays, d'autres maladies sont également possibles à cause des tiques. La fièvre de la Boutonneuse est l'une des les maladies infectieuses causée par le les bactéries de la souche Rickettsia. Après la piqûre d'une tique infectée par des rickettsies, un foyer noir en forme de bouton de inflammation se forme au site de la morsure. La dérivation du nom vient également de cette caractéristique typique, car "bouton" est le mot français pour bouton. Les tiques transmettant la fièvre boutonneuse se trouvent principalement dans la région méditerranéenne. Cependant, en raison du changement climatique et d'une direction de propagation vers le nord, la fièvre méditerranéenne transmise par les tiques se retrouve désormais également dans les régions plus froides du nord de l'Europe. L'évolution de la maladie n'est sévère, voire mortelle, que dans de rares cas. Pour la plupart, une maladie préexistante ou un affaiblissement système immunitaire doit être présent pour que la fièvre boutonneuse provoque une évolution aussi sévère.

Causes

L'infection par la fièvre de la Boutonneuse n'est causée que par des tiques infectées. Au cours d'une morsure de tique, la tique mord d'abord et blesse le peau. Il absorbe sang et, vers la fin de cette absorption, crache le contenu de son estomac. Cela pénètre dans la plaie. Les rickettsies sont dans le estomac contenu et ont la possibilité de passer de l'hôte tique à l'humain. Dans le corps, les rickettsies provoquent une infection qui ressemble en partie à la grippe. Ceci comprend sensation de fatigue, de la fièvre et des douleurs aux membres. Une caractéristique notable de la fièvre boutonneuse est le changement de la peau immédiatement autour du site de la morsure. Une éruption cutanée avec une tache sombre de peau peut être vu. La fièvre méditerranéenne à tiques est l'une des infections fébriles les plus bénignes transmises par morsures de tiques.

Symptômes, plaintes et signes

Contrairement à d'autres maladies transmises par les tiques, telles que La maladie de Lyme or méningo-encéphalite, les premiers symptômes d'infection à rickettsies apparaissent très peu de temps après la piqûre d'insecte, si une infection s'est produite. En règle générale, les personnes touchées ne remarquent pas qu'elles ont contracté la fièvre boutonneuse, car les symptômes qui l'accompagnent sont généralement similaires à ceux d'un grippe-comme une infection. Environ cinq à dix jours après la morsure de tique, les patients se sentent souvent fatigués et souffrent de maux de tête. Dans la plupart des cas, fièvre et articulations ou muscles douleur sont également présents. Les patients sensibles présentent également un gonflement de la lymphe nœuds, mais généralement seulement dans une mesure qui n'est pas rare avec le rhume. Dans un cours plus sévère, douleurs abdominales, nausée et un vomissement ainsi que des taches rouges sur la peau ou un éruption cutanée peut se produire. Parfois, les patients développent également conjonctivite. Les quelques symptômes typiques de la maladie n'apparaissent pas chez tous les patients. Cependant, de petits ulcères bleu-noir se forment souvent au site d'injection. Si les ulcères surviennent, il y a presque toujours un gonflement de la lymphe nœuds et un rougeâtre éruption cutanée. Les symptômes durent de quelques jours à deux semaines, selon la gravité de l'évolution.

Diagnostic et cours

Pour diagnostiquer la fièvre tachetée boutonneuse, le médecin traitant dresse un historique détaillé en mettant l'accent sur les morsures de tiques au cours des cinq à sept derniers jours. Ceci est complété par un diagnostic visuel de la zone autour du site de la morsure ou, si une fièvre boutonneuse est suspectée sans événement de morsure spécifique, un examen approfondi du corps pour des sites anormaux. La détermination précise de la fièvre boutonneuse peut être effectuée via un sang test et la mise en place d'une culture bactérienne. Il est particulièrement utile si la tique qui a causé la morsure est toujours présente. Si elle n'est pas traitée, la fièvre boutonneuse peut disparaître d'elle-même après plusieurs jours de maladie. Si les patients atteints sont affaiblis dans leur système immunitaire , l'évolution de la maladie de la fièvre méditerranéenne à tiques peut s'intensifier. La fièvre de la Boutonneuse est mortelle chez un petit pourcentage des personnes touchées.

Complications

Contrairement à d'autres maladies transmises par les tiques, telles que La maladie de Lyme or méningo-encéphalite, les premiers symptômes d'infection à rickettsies apparaissent très peu de temps après la piqûre d'insecte, si une infection s'est produite. En règle générale, les personnes touchées ne remarquent pas qu'elles ont contracté la fièvre boutonneuse, car les symptômes qui l'accompagnent sont généralement similaires à ceux d'un grippe-comme une infection. Environ cinq à dix jours après la piqûre de tique, les patients se sentent souvent fatigués et souffrent de maux de tête. Dans la plupart des cas, fièvre et articulations ou muscles douleur sont également présents. Les patients sensibles présentent également un gonflement de la lymphe nœuds, mais généralement seulement dans une mesure qui n'est pas rare avec le rhume. Dans un cours plus sévère, douleurs abdominales, nausée et un vomissement ainsi que des taches rouges sur la peau ou un éruption cutanée peut se produire. Parfois, les patients développent également conjonctivite. Les quelques symptômes typiques de la maladie n'apparaissent pas chez tous les patients. Cependant, de petits ulcères bleu-noir se forment souvent au site d'injection. Si les ulcères surviennent, il y a presque toujours un gonflement de la ganglions lymphatiques et une éruption cutanée rougeâtre. Les symptômes durent de quelques jours à deux semaines, selon la gravité de l'évolution.

Quand devriez-vous voir un médecin?

Avec une morsure de tique devrait toujours aller chez un médecin. Un avis médical est indiqué au plus tard dès l'apparition des premiers symptômes de fièvre boutonneuse. En particulier, nausée et un vomissement, fièvre, mal de tête et les éruptions cutanées doivent être clarifiées immédiatement. Si une bande rouge se forme au site de la morsure, une infection doit être présumée et traitée immédiatement. Un diagnostic rapide améliore considérablement les chances de succès du traitement et prévient les complications graves et les dommages à long terme. Cependant, une légère rougeur au site de la morsure ne nécessite pas toujours un traitement. Si la inflammation régresse quelques jours après la première visite chez le médecin, aucun autre examen n'est nécessaire. S'il n'y a pas d'amélioration des symptômes après quelques jours, des étapes de traitement supplémentaires doivent être prises. Cela est particulièrement vrai si des symptômes tels qu'un gonflement de la ganglions lymphatiques ou des ulcères bleu noirâtre au site de la morsure se produisent. Conjonctivite et le muscle et douleurs articulaires sont également des signes avant-coureurs évidents d'infection par la fièvre boutonneuse et nécessitent des soins médicaux immédiats.

Traitement et thérapie

Dans la grande majorité des cas, la fièvre boutonneuse peut être guérie par administration of antibiotiques. Si possible, le traitement doit commencer dès que possible après l'apparition des premiers signes de la maladie. Doxycycline s'est avérée efficace contre la fièvre boutonneuse. Peu de temps après le début du traitement avec cet agent, les symptômes s'améliorent. Si cela ne s'applique pas, le diagnostic de fièvre boutonneuse doit être vérifié. D'autres infections par piqûres de tiques présentent des symptômes similaires mais ont une évolution plus grave. antibiotiques et un diagnostic plus précis de la Pathogènes doit être vérifié. Dans les groupes à haut risque tels que les personnes affaiblies ou celles souffrant d'allergies, une hospitalisation peut être nécessaire pour la fièvre boutonneuse. Fièvre élevée et persistante nausée et vomissements sont des facteurs importants d'hospitalisation. Cela est également vrai en cas d'insuffisance rénale ou de signes de méningite développer au cours de la maladie. Quelle que soit la gravité de l'infection par la fièvre méditerranéenne à tiques, les patients doivent recevoir des médicaments analgésiques et antipyrétiques pour soulager les symptômes.

Perspectives et pronostics

La fièvre boutonneuse est une maladie bactérienne qui nécessite une médication urgente et un traitement médical. Seul un traitement professionnel peut avoir un effet positif sur l'évolution globale de la maladie. La fièvre boutonneuse est transmise par une piqûre de tique, il y a donc généralement toujours un site de morsure où la tique peut même être encore présente. Si la tique est toujours dans la plaie, l'animal doit être retiré par un médecin. Sinon, la plaie peut s'infecter et sang un empoisonnement peut même se produire. Les personnes touchées souffrent initialement de symptômes pseudo-grippaux. Il y a des membres douloureux, maux de tête, un augmentation de la température, des nausées et aussi des vomissements. Autour du site de morsure existant, la peau deviendra très sombre. Même avec un traitement médical et médicamenteux, cette décoloration se produira certainement. Après quatre à cinq jours, les symptômes individuels s'atténueront, à condition que la personne affectée ait une forte système immunitaire . La fièvre boutonneuse peut également être surmontée sans aucun traitement. Cependant, sans un tel traitement, il faut s'attendre à une évolution beaucoup plus désagréable de la maladie. Les symptômes individuels s'intensifieront considérablement, compliquant l'évolution globale de la maladie, de sorte que les personnes affectées sous traitement auront une perspective beaucoup plus positive pour un rétablissement rapide.

Prévention

La prévention de la fièvre pourprée boutonneuse consiste en des précautions complètes contre les tiques, car aucun vaccin n'est disponible. Cela comprend des vêtements appropriés dans les zones infestées de tiques. Les chiens qui sont des cibles fréquentes de tiques doivent être traités avec des produits anti-tiques appropriés pour éviter la possibilité de porter la fièvre boutonneuse près des humains en premier lieu. Si une tique est retirée, elle doit être conservée congelée jusqu'à la fin de la période d'incubation de la fièvre boutonneuse afin de faciliter la détermination des agents pathogènes.

Suivi

Dans la plupart des cas, aucun suivi particulier n'est nécessaire pour la fièvre boutonneuse. C'est une maladie facile à traiter qui n'est associée à aucune complication particulière. La personne touchée doit faire attention à la prise régulière de médicaments afin de limiter complètement les symptômes. L'hospitalisation n'est nécessaire que dans de rares cas. Cependant, la fonction rénale doit être surveillée pendant le traitement pour détecter méningite à un stade précoce. En cas de fièvre boutonneuse, la plaie doit également être bien traitée et recouverte d'un pansement pour éviter inflammation ou encore empoisonnement du sang. La personne affectée a besoin de beaucoup de repos et doit récupérer. Les activités sportives ou autres efforts physiques doivent généralement être évités. Un sain régime a un effet positif sur l'évolution ultérieure de la maladie. En cas de maladie, le patient doit également éviter de l'alcool et un nicotine. L'espérance de vie n'est pas affectée négativement par la fièvre boutonneuse. Après le traitement, la personne affectée doit se protéger particulièrement bien des tiques dans les zones respectives afin d'éviter une récidive. Surtout dans les hautes herbes ou après un long séjour à l'extérieur, tout le corps doit être vérifié pour les tiques.

Ce que tu peux faire toi-même

La fièvre boutonneuse est une infection bactérienne grave. Pur soi-thérapie est fortement déconseillé. La meilleure forme de prévention de la fièvre boutonneuse est d'éviter la cause, qui est la morsure de la tique brune du chien. Les personnes en vacances dans les zones à haut risque devraient éviter les hautes herbes et les buissons et arbustes bas lorsqu'elles passent du temps à l'extérieur et randonnée. Après avoir passé du temps à l'extérieur, tout le corps et les vêtements doivent être vérifiés pour les tiques. Les pantalons longs et les vêtements d'extérieur à manches longues aident à détecter les tiques avant qu'elles ne s'installent. Cependant, l'hôte principal de la tique brune du chien est en fait le chien. L'ami à quatre pattes ne doit donc pas être amené dans une zone à risque. Si cela ne peut être évité, l'animal doit être contrôlé à la recherche de tiques, de préférence plusieurs fois par jour. Tout contact physique étroit avec le chien, en particulier lorsqu'il dort ensemble dans le même lit, doit être évité à tout prix pendant cette période. De plus, des colliers spéciaux peuvent éloigner les parasites. De plus, il est important de s'assurer que le système immunitaire est intact. Un sommeil suffisant, un légume régime riche en vitamines, et s'abstenir de trop sucre, de l'alcool et un nicotine contribuer à cela. En naturopathie, le système immunitaire est également renforcé par la prise d'acide ascorbique (vitamine C) et extraits d'échinacée rouge.