Bronchectasie: signes et diagnostic

Bronchectasie ou Bronchiectasie ou Dilatation des bronches (DDB) fait référence à des dilatations (hypertrophies) pathologiques (pathologiques) irréversibles (irréversibles) des bronches (synonymes: bronchiectasie; dilatation bronchique; CIM-10-GM J47: bronchectasie) qui sont précédées de lésions des parois bronchiques dues à une inflammation répétée (inflammation) et perturbation du drainage des sécrétions bronchiques. «Ectasis» vient du grec et se traduit par «expansion». Les extensions peuvent être sacculaires, en forme de fuseau ou cylindriques (le plus courant).

La maladie affecte principalement le basal (inférieur) poumon segments. UNE poumon un segment ou un lobe entier du poumon peut être affecté. De même, bronchiectasie peut se produire dans les deux lobes du poumon.

Bronchectasie ou Bronchiectasie ou Dilatation des bronches (DDB) peut être congénitale (congénitale) ou acquise (forme plus courante) (voir «Causes»).

Les causes courantes de bronchectasie comprennent des voies respiratoires infections dans enfance et un fibrose kystique (synonyme: fibrose kystique (FK)) (en Europe). Dans les pays en développement, la bronchectasie survient principalement après l'infection (après une infection telle que la coqueluche, rougeole, influencer). Dans les pays industrialisés, les taux de maladies post-infectieuses sont en baisse en raison de l'utilisation de antibiotiques et les programmes de vaccination.

Incidence maximale: la maladie survient principalement à l'âge moyen.

La prévalence (incidence de la maladie) est de 3.7 cas pour 100,000 52 habitants en Nouvelle-Zélande et de 100,000 cas pour XNUMX XNUMX habitants aux États-Unis.

Environ 30 à 50% des patients la bronchopneumopathie chronique obstructive (MPOC ) ont une bronchectasie aux stades avancés.

Évolution et pronostic: les exacerbations (périodes d'aggravation marquée de la maladie) sont typiques de l'évolution de cette maladie. maladie chronique. Chaque patient subit environ 1.5 épisodes de maladie par an. Au cours de celles-ci, le patient souffre d'au moins quatre des symptômes caractéristiques de la bronchectasie (voir sous «Symptômes - Plaintes»). Des épisodes plus fréquents, une colonisation chronique par la bactérie Pseudomonas aeruginosa et des signes d'inflammation systémique (inflammation touchant l'ensemble du corps) indiquent une progression de la maladie. thérapie l'utilisation d' antibiotiques et un physiothérapie (exercices respiratoires).

Le pronostic dépend de la façon dont les infections peuvent être évitées. Dans le meilleur des cas, l'espérance de vie de la personne affectée n'est guère limitée.