Causes | Exercices pour un hallux rigidus

Causes

Les causes de l'arthrose sont généralement mal connues. Surcharge mécanique, par exemple due à l'aplatissement de la voûte plantaire, mais aussi des maladies systémiques qui conduisent à une inflammation dans le corps (par ex. goutte) peut contribuer à l'articulation arthrose à l' articulation métatarsophalangienne du gros orteil. le articulation métatarsophalangienne du gros orteil est une articulation très importante pour la démarche physiologique, ce que nous ignorons souvent dans la vie de tous les jours.

Quand nous roulons sur notre pied, le articulation métatarsophalangienne du gros orteil doit libérer le mouvement. Dans un remorque rigide, ce processus est douloureusement restreint et des boiteries ou d'autres mécanismes doux peuvent se produire. Cela peut également causer des problèmes cheville, genou ou articulation de la hanche.

OP

Des attelles, des semelles intérieures et des chaussures adaptées sont utilisées pour soulager Hallux rigidus ainsi que pour le traitement postopératoire pour protéger l'articulation. Ils contribuent tous à un roulement sans douleur et physiologique sur le pied. Il existe une large gamme d'attelles disponibles, veuillez donc consulter un thérapeute, un magasin de fournitures médicales ou un orthopédiste qui adaptera l'attelle à chaque patient.

Les attelles peuvent également être utiles dans le cas d'un hallux valgus (déviation vers l'intérieur de l'orteil). Il existe des semelles / semelles dites déroulantes qui positionnent l'orteil d'une certaine manière pour éviter douleur. Souvent, des attelles et des chaussures adaptées individuellement sont également cofinancées par le santé compagnie d'assurance et peut améliorer la fonctionnalité dans la vie quotidienne et les symptômes.

Résumé

Hallux rigidus est une maladie évolutive causée par arthrose de l'articulation métatarsophalangienne du gros orteil. Elle conduit à des déformations articulaires et à une perte de mouvement, pouvant aller jusqu'au raidissement complet de l'articulation. Si un traitement conservateur n'est plus possible, une intervention chirurgicale peut être effectuée.

Dans ce cas, une adaptation individuelle au patient doit être faite en fonction de la gravité et des symptômes. On distingue les opérations de préservation des articulations (chéilectomie, opération de repositionnement) et de rigidification. Le remplacement de l'articulation artificielle est très controversé.

De manière conservatrice, on tente de maintenir la mobilité articulaire le plus longtemps possible grâce à des exercices de mobilisation, étirage des exercices et des exercices de renforcement, et pour maintenir les symptômes aussi bas que possible dans la vie de tous les jours. L'utilisation de semelles orthopédiques, de chaussures ou d'attelles est un bon moyen de soutenir la mobilité articulaire. relaxant les traitements peuvent également être efficaces pour soulager les symptômes aigus. Il est également important d'inclure le modèle de démarche et l'entourage les articulations dans le traitement de l'hallux rigidus, car ces structures sont souvent affectées par la posture douce et le mécanisme de boiterie.