Coccygodynie: causes, symptômes et traitement

Colonne vertébrale inférieure douleur caractérise la coccygodynie ou la douleur au coccyx. le condition guérit souvent après quelques semaines. Médicalement, un traitement des symptômes est généralement administré.

Qu'est-ce que la coccygodynie?

Coccyx douleur doit être évalué médicalement. La coccygodynie est parfois appelée coccygienne névralgie. Ainsi, la coccygodynie est un condition qui se manifeste dans la colonne vertébrale inférieure au niveau de la coccyx (certaines vertèbres atrophiées et reliées entre elles), principalement par caractéristique douleur. La douleur qui survient en présence de coccygodynie est souvent brûlant, tirant ou poignardant. En règle générale, la douleur de la coccygodynie survient principalement en position assise. Sur le plan du développement, le coccyx atteint de coccygodynie est une partie régressée du squelette caudal. Le nom coccygodynie vient du groupe des os (os coccygis) qui est affecté par la douleur dans le condition. La coccygodynie est une condition qui survient relativement rarement. Si une coccygodynie survient, elle affecte principalement les femmes.

Causes

Les causes possibles de la coccygodynie sont variées. La coccygodynie ne peut pas toujours être attribuée à une cause spécifique. Souvent, la coccygodynie est le résultat de blessures subies par des chutes dans la région fessière. Mais la coccygodynie peut également être causée par d'autres stress; par exemple, assis sur des surfaces dures pendant de longues périodes. La coccygodynie peut également être causée par d'autres conditions sous-jacentes: par exemple, les lombalgies (communément appelées lumbago), des hernies discales ou des tumeurs dans la région du coccyx peuvent conduire à la coccygodynie. La coccygodynie peut également être causée par des maladies gynécologiques ou des malformations du coccyx. De plus, l'accouchement ou les interventions chirurgicales peuvent favoriser la coccygodynie. Dans de nombreux cas, la coccygodynie est également causée par stress.

Symptômes, plaintes et signes

La coccygodynie se manifeste par des symptômes distincts. UNE brûlant ou palpitant douleur dans le coccyx la zone est caractéristique de la condition. Les personnes atteintes ressentent souvent une forte sensation de tiraillement ou de picotement, associée à une surchauffe de la partie affectée du corps. Les symptômes ne sont pas nécessairement limités à la région du coccyx, mais peuvent également irradier vers la colonne vertébrale supérieure et la région lombaire. La douleur survient surtout en position debout et assise. Souvent, la douleur est si intense que des activités telles que les rapports sexuels et la défécation ne sont plus possibles. Cela peut entraîner d'autres symptômes de nature psychologique. Accompagnant les symptômes généraux tels que malaise et fièvre peut se produire. De plus, la posture prolongée peut conduire aux déformations, articulations et douleur osseuse, tension et crampes. Les symptômes disparaissent généralement après un certain temps. Dans des cas individuels, des plaintes chroniques peuvent se développer. Les plaintes secondaires possibles sont coordination troubles, restrictions de mouvement, troubles circulatoires et un douleur nerveuse. Dans certaines circonstances, la maladie sous-jacente respective peut provoquer d'autres symptômes non spécifiques. Les complications psychologiques typiques comprennent les humeurs dépressives, crises de panique et l'irritabilité. À condition que les symptômes individuels et les plaintes de coccygodynie soient traités à un stade précoce, le santé les problèmes peuvent être résolus de manière fiable et rapide.

Diagnostic et cours

Afin de diagnostiquer la coccygodynie, une consultation complète avec un médecin a généralement lieu en premier. Cette conversation est ensuite suivie d'un examen physique. Si la suspicion de coccygodynie survient dans ce contexte, cette suspicion peut être confirmée par différentes procédures. La procédure de diagnostic utile dépend, entre autres, de la cause suspectée de la coccygodynie. Par exemple, il peut être utile de réaliser une IRM (imagerie par résonance magnétique) ou CT (tomodensitométrie) de la région pelvienne. Ultrason est également utilisé pour diagnostiquer la coccygodynie organique. Selon la cause de la coccygodynie, son évolution peut varier considérablement d'un individu à l'autre. Dans de nombreux cas, la coccygodynie dure de quelques jours à quelques semaines, puis disparaît. Parfois, cependant, la coccygodynie peut persister pendant plusieurs années et éventuellement devenir chronique.

Complications

Dans la plupart des cas, la coccygodynie disparaît sans traitement médical. Dans la plupart des cas, le douleur dans la colonne vertébrale disparaît à nouveau d'elle-même et il n'y a pas de complications particulières. Il n'est pas rare que les personnes touchées souffrent de brûlant ou une douleur lancinante. Cette douleur peut se propager du coccyx à d'autres régions du corps et causer un inconfort considérable dans ces régions également. La qualité de vie de la personne affectée est considérablement limitée et réduite par la coccygodynie. Il n'est pas rare non plus que les restrictions de mouvement et aussi coordination troubles à se produire. Certaines activités ou la pratique de sports ne sont généralement plus possibles pour la personne concernée. Ces restrictions souvent conduire aux plaintes psychologiques ou à d'autres humeurs et dépressions. Dans la plupart des cas, le traitement lui-même n'est que symptomatique, de sorte que la douleur est principalement traitée à l'aide de médicaments ou de diverses thérapies. Aucune complication particulière ne se produit. L'espérance de vie n'est pas réduite par la coccygodynie dans la plupart des cas.

Quand devriez-vous aller chez le médecin?

Si une douleur tiraillante, lancinante ou brûlante est constatée dans la région du coccyx, celle-ci doit être confiée au médecin de famille ou à un spécialiste en médecine du sport dès que possible. Si les plaintes surviennent après un accident ou une chute, une visite immédiate chez le médecin est recommandée. D'autres signes avant-coureurs à clarifier sont la douleur lors des selles ou des rapports sexuels, ainsi que des difficultés à se lever ou à s'asseoir. Si ces symptômes sont remarqués, il peut y avoir un santé problème qui doit être traité. Ceux qui ont récemment souffert d'un contusion du coccyxla hernie discale, ou une condition gynécologique sont particulièrement susceptibles de développer une coccygodynie. Tumeurs dans la région du coccyx ainsi que lumbago et le syndrome d'irritation des racines font également partie des facteurs de risque qui doivent être clarifiés rapidement. Les personnes touchées devraient consulter leur médecin de famille ou un orthopédiste dans les quelques jours et faire clarifier les symptômes. D'autres contacts incluent le chiropraticien et les spécialistes de la maladie particulière. Les enfants se plaignent de douleur dans le coccyx doit être présenté à un pédiatre.

Traitement et thérapie

Le traitement de la coccygodynie est initialement basé sur les causes sous-jacentes de la maladie chez l'individu. Dans les cas où aucune cause organique de la coccygodynie ne peut être trouvée, le traitement médical de la coccygodynie se concentre généralement principalement sur le contrôle des symptômes; faire face à la douleur. Une façon de traiter la douleur associée à la coccygodynie consiste à utiliser un anesthésie locale (un anesthésique local). L'anesthésique est injecté dans la zone douloureuse du corps et soulage ainsi la douleur pendant sa durée d'action. Les mesures qui peuvent également avoir un effet analgésique comprennent des physiothérapie, acupuncture et de détente méthodes. SIDA qui peuvent contribuer au soulagement de la douleur à court terme dans la coccygodynie comprennent les coins ou les anneaux de siège. Si la coccygodynie repose entre autres sur des facteurs psychologiques, des psychothérapies individuelles peuvent aider à combattre la douleur. Si la coccygodynie est associée à une douleur très prononcée et continue chez une personne affectée, il existe des options pour les cathéters pour fournir un approvisionnement à plus long terme d'agents anesthésiques ou analgésiques.

Perspectives et pronostics

En principe, la coccygodynie peut être guérie. Selon la cause des symptômes, le plan de traitement variera. Chez de nombreux patients, une guérison spontanée peut être documentée. Cela est particulièrement possible s'il y a eu un surmenage à court terme et que le corps peut se régénérer grâce à sa capacité à se guérir. S'il y a des tensions permanentes sur la colonne vertébrale inférieure, le pronostic s'aggrave. Dans ces cas, des régressions soudaines et soutenues sont peu probables. La personne concernée suit une formation physiothérapeutique et doit changer sa routine quotidienne. Le soulagement de la région touchée est nécessaire pour une amélioration de son santéLes séquences de mouvement doivent être modifiées sur le long terme et alignées sur les besoins de l'organisme. En optimisant les charges et en réorganisant la vie quotidienne, un soulagement à long terme des plaintes peut être obtenu. Sinon, il y a un risque d'augmentation de la douleur. En outre, des maladies secondaires peuvent éclater en raison des plaintes persistantes, entraînant une nouvelle détérioration de l'état général. Le pronostic est particulièrement défavorable dans le cas d'une maladie tumorale existante. Cancer thérapie est nécessaire et l'ablation de la tumeur est indiquée. Le traitement et l'intervention chirurgicale sont associés à de nombreux risques et effets secondaires. Il y a une détérioration de la qualité de vie et une forte stress. À un stade avancé de la maladie, le patient court un risque de décès prématuré.

Prévention

Pour prévenir la coccygodynie, il peut être utile, par exemple, de traiter rapidement les blessures après une chute sur le coccyx. Ceci est possible, par exemple, avec l'aide d'un analgésique onguents. Tirer parti du dépistage précoce des affections pelviennes susceptibles de contribuer à la coccygodynie peut également aider à prévenir la coccygodynie. Pour éviter que les conflits psychologiques ne conduisent à la coccygodynie, par exemple, ils peuvent être traités de manière psychothérapeutique.

Suivi

Suivi les mesures s'avèrent relativement difficiles dans la plupart des cas de coccygodynie. Dans cette maladie, il est généralement nécessaire d'identifier d'abord la raison de la maladie afin qu'aucune autre compilation ne puisse avoir lieu. Dans de nombreux cas, la coccygodynie peut disparaître d'elle-même, de sorte qu'aucun soin de suivi n'est nécessaire. En règle générale, la personne touchée par cette maladie doit se détendre et ne pas se livrer à des activités stressantes, physiques ou épuisantes. Les jambes en particulier doivent être épargnées, bien que le repos au lit ou l'utilisation de diverses marches SIDA peut également avoir un effet positif sur la coccygodynie. En cas de douleur, analgésiques peut également être pris, bien qu'il soit important de s'assurer que le dosage correct est utilisé et que le médicament est pris régulièrement. Un médecin doit toujours être consulté en cas d'incertitude ou en cas de questions. Par ailleurs, physiothérapie peut avoir un effet positif sur l'évolution de la maladie. Les patients peuvent également répéter de nombreux exercices à domicile et ainsi accélérer la guérison de la coccygodynie. La maladie ne réduit généralement pas l'espérance de vie de la personne touchée.

Voici ce que vous pouvez faire vous-même

Il existe plusieurs options d'auto-assistance pour les personnes atteintes de coccygodynie. La condition peut généralement être facilement évitée en examinant et en traitant très rapidement les blessures ou l'inconfort du coccyx. Soulagement de la douleur onguents or crèmes peut également avoir un effet positif sur l'évolution de la maladie. De plus, des examens réguliers de la zone pelvienne sont également recommandés, surtout en cas d'inconfort dans cette zone. La douleur de la coccygodynie peut être soulagée par diverses thérapies. Acupuncture ou divers détente exercices, tels que Yoga, conviennent. En outre, divers objets, tels que des cales de siège, peuvent également favoriser le soulagement de la douleur chez le patient. Cependant, en cas de douleur très intense ou d'urgence aiguë, ils doivent être examinés et anesthésiés par un médecin. Si la coccygodynie entraîne un inconfort psychologique, des discussions avec un psychologue ou avec un thérapeute peuvent aider. Les discussions et les contacts avec d'autres personnes affectées ou avec des amis proches ou des membres de la famille sont également utiles. D'autres personnes affectées peuvent contribuer à un échange d'informations et éventuellement donner des conseils sur la manière de réduire les symptômes.