Tomographie numérique de volume

Empreinte le volume tomographie (DVT; synonymes: tomographie numérique de volume; faisceau conique tomodensitométrie, cone beam CT, CBCT) est une procédure d'imagerie radiologique qui fournit des images tridimensionnelles des plus petites structures osseuses du crâne, extrémités et les articulations. La procédure permet une excellente visualisation des structures osseuses en raison du contraste élevé avec l'air et les tissus mous. DVT est entré dans le domaine de la dentisterie en 1998 et présente certains avantages par rapport à d'autres Radiographie techniques. Par exemple, il peut représenter les structures osseuses du visage crâne de manière encore plus complète que les pantomogrammes habituels (tomogrammes panoramiques, orthopantomogrammes, aperçus radiographiques des mâchoires). Contrairement au tomodensitométrie (CT), qui est utilisée dans des radiologie pratiques, un numérique le volume la tomographie (TVP) peut être créée par le dentiste avec l'expertise appropriée dans ses propres salles de pratique, ce qui se traduit par un gain de temps significatif pour le patient et thérapie Planification. Un autre avantage est que le DVT fournit moins d'ombres d'interférence du métal que le CT, ce qui est d'une grande importance dans le domaine des dents restaurées avec du métal. En attendant, le numérique le volume la tomographie a également trouvé sa place dans le diagnostic ORL et le diagnostic orthopédique. Dans les lignes directrices ORL, cette procédure d'examen se voit de plus en plus accorder un statut équivalent à la TDM en termes de formation de contraste pour de nombreuses indications.Dans le diagnostic orthopédique, la TVP est utilisée pour l'imagerie du tissu osseux et les articulations. Essentiellement, la TVP est une variante de tomodensitométrie (CT) avec une résolution plus élevée des tissus osseux sur la TVP.

La procédure

La tomographie volumique numérique, comme la tomodensitométrie (TDM), est une technique d'imagerie en coupe qui permet de créer une reconstruction tridimensionnelle sur un ordinateur. diagnostic dentaire et en ORL sur les patients assis. Pour l'exposition, le patient front est positionné dans ce qu'on appelle l'isocentre. Un Radiographie tube et un détecteur d'image plat positionné en face de lui tournent de façon synchrone à 360 ° autour du front. Un objet 3D est virtuellement reconstruit par ordinateur à partir des 360 images individuelles (jusqu'à 400) produites au cours d'une seule rotation. Contrairement à la tomodensitométrie conventionnelle, qui utilise un faisceau en forme d'éventail et capture de fines couches individuelles du corps, le faisceau du DVT est en forme de cône, ce qui explique le synonyme anglais de cône-faisceau CT (CBCT). Le cône de faisceau capture le volume des structures de tissu dur à examiner en trois dimensions. Il en résulte un soi-disant champ de vision (FOV; section maximale que l'appareil peut afficher), qui est généralement de forme cylindrique et mesure 4 cm x 4 cm à 19 cm x 24 cm. Célibataire circulation des poutres, qui couvrent toute la zone à examiner en forme de cône. Le rayonnement est réfléchi par le tissu, un détecteur (détecteur CCD) mesure le rayonnement réfléchi et le convertit en images. La dernière génération d'appareils DVT dispose également d'un étalonnage Hounsfield. Ici, les valeurs de différents Radiographie les densités sont converties en unités Hounsfield standardisées (unités hounsfield = HU). Remarque: l'échelle de Hounsfield décrit l'atténuation des rayons X dans les tissus et s'affiche dans les images en niveaux de gris. Les valeurs peuvent ainsi être attribuées à des types de tissus et des écarts pathologiques peuvent être détectés La reconstruction d'image par l'ordinateur permet de visualiser n'importe quelle tranche de presque n'importe quelle direction ainsi que l'objet tridimensionnel. Dans le diagnostic orthopédique, seule la région du corps à examiner est avancée dans l'appareil. Dans le cas d'images en coupe du pied et cheville, le diagnostic est posé avec le patient en position debout, comme dans le cas des radiographies. Il en résulte que tout le poids corporel est appliqué au les articulations à examiner. En conséquence, des images 3D détaillées d'un stress La technologie DVT, associée à un affichage de produit de contraste, permet également l'affichage de l'intérieur du joint (tridimensionnel arthrographieEn outre, la procédure permet également des diagnostics fonctionnels, c'est-à-dire un examen fonctionnel aux rayons X et une podométrie (mesure de la pression du pied).

Pour plus d'informations sur l'exposition aux rayonnements, consultez les rubriques «Tomographie numérique de volume (TVP) en dentisterie», «Tomographie numérique de volume (TVP) en ORL» et «Tomographie numérique de volume (TVP) en orthopédie».