Exercices pour aider avec le vertige positionnel

En physiothérapie, des tests sont d'abord effectués pour provoquer des étourdissements pour voir à quel point le patient est affecté, à quelle vitesse et quels symptômes surviennent. Si le test est positif, le changement de position est suivi d'un clignotement rapide des yeux. Afin d'observer cela, le patient doit garder les yeux ouverts pendant le test si possible.

Thérapie

La thérapie de vertige positionnel est conventionnel. Il suffit souvent de n'effectuer qu'un certain mouvement, censé transporter les petites particules hors de l'arcade. Il s'agit de diverses manœuvres dites de positionnement ou de déclenchement.

Ces manœuvres peuvent être effectuées par le patient lui-même à domicile. Par souci de simplicité, les manœuvres sont expliquées sur l'oreille droite. Si l'autre côté est affecté, il suffit de tout retourner une fois.

Pour la manœuvre dite d'Epley, le patient est assis debout sur le banc de traitement (ou sur le lit à la maison). Derrière lui se trouve un petit coussin, qui devrait être au niveau de la colonne vertébrale thoracique en se penchant en arrière. De cette position, le front est maintenant tourné d'environ 45 ° vers la droite.

La rotation est maintenue et le haut du corps est maintenant rapidement posé sur le dos de sorte que la colonne vertébrale thoracique repose sur l'oreiller. La position basse provoque une légère hyperextension de la colonne cervicale et front. Maintenez la rotation du front même en décubitus dorsal.

Ici, le vertige peut déjà se produire. Le patient reste dans cette position jusqu'à ce que le vertige se soit calmé, mais au moins pendant 30 secondes. Ensuite, la tête est tournée d'environ 90 ° vers le côté gauche sans la soulever du support.

Encore une fois, le patient attend 30 secondes ou jusqu'à ce que le vertige se soit calmé. Maintenant, la tête et le corps sont à nouveau tournés de 90 ° vers la gauche, le corps est tourné sur le côté et la tête repose sur le front gauche. Après 30 secondes supplémentaires dans cette position, la tête se redressera rapidement sur le côté.

L'exercice peut être effectué plusieurs fois par jour ou, s'il n'est pas immédiatement réussi, 2 à 3 fois de suite. Un autre exercice de «libération» est la manœuvre de Semont. De nouveau à partir d'une position verticale sur le côté long d'un lit ou d'un banc de traitement, la tête est tournée de 45 ° vers la gauche.

Tout en maintenant la rotation de la tête, tout le corps est incliné une fois rapidement vers le côté droit / l'épaule. La direction de visualisation pointe maintenant vers le coin supérieur gauche en direction du plafond. Encore une fois, restez dans cette position pendant environ 30 secondes jusqu'à ce que le vertige se soit calmé.

Ensuite, le corps est rapidement incliné de 180 ° vers le côté gauche / l'épaule (le regard pointe maintenant vers le bas à gauche) et reste dans cette position pendant encore 30 secondes avant de s'asseoir lentement sur le côté. Si le vertige survient dans la vie de tous les jours, en particulier en tournant la tête, la manœuvre du barbecue est utilisée. De la position couchée, le patient se tourne vers le côté droit et y reste jusqu'à ce que le vertige se soit complètement calmé.

Ensuite, le patient se tourne rapidement vers le côté gauche et y reste jusqu'à ce que le vertige se soit complètement calmé. Le patient se retourne alors sur le côté droit, y reste et revient en position couchée. Une autre manœuvre pour la même symptomatologie dans la rotation de la tête est la manœuvre de Gufoni.

À partir d'une position verticale, la tête est à nouveau tournée d'environ 45 ° vers la droite. La tête tournée, le corps se couche rapidement sur le côté gauche. La direction du regard pointe vers le plafond en haut à droite.

Après 10 secondes, la tête est tournée rapidement vers la gauche - direction d'observation vers le sol. Un vertige relativement sévère peut survenir ici. Le vertige restera jusqu'à ce qu'il se soit complètement calmé. Ensuite, le patient se redresse lentement sur le côté - la rotation de la tête est maintenue jusqu'à ce que plus aucun vertige ne soit ressenti dans le siège.