Fasciite nodulaire: causes, symptômes et traitement

La fasciite nodulaire implique la formation de tumeurs nodulaires et fibroblastiques sur le fascia qui ressemblent à des tumeurs bénignes. La spéculation est qu'il s'agit de processus réactifs après un traumatisme ou inflammation du tissu. La différenciation d'une maladie maligne est particulièrement difficile pour les pathologistes.

Qu'est-ce que la fasciite nodulaire ?

Les fascias sont des composants des tissus mous de tissu conjonctif. Diverses tumeurs malignes et bénignes peuvent en provenir. Une maladie tumorale bénigne du fascia est la fibromatose, qui, bien qu'elle soit bénigne, s'infiltre souvent de manière agressive dans la zone environnante. le

La fasciite nodulaire est une maladie du fascia associée à des excroissances fibroblastiques du tissu. Synonymement, les termes fasciite nodulaire, dermatofibrome pseudosarcomateux et fibromatose pseudosarcomateuse sont utilisés. Le phénomène pathologique appartient aux maladies fibroprolifératives et est l'une des découvertes les plus courantes dans ce domaine. La prévalence exacte est inconnue à ce jour. La maladie survient sans préférence de sexe et touche principalement les personnes âgées de 20 à 50 ans. Le diagnostic de la maladie est compliqué en raison de sa similitude histologique avec les fibromatoses et les fibrosarcomes. Dans le passé, les difficultés de différenciation entraînaient souvent des décisions de traitement incorrectes.

Causes

L'étiologie de la fasciite nodulaire n'a pas été déterminée de manière concluante. Pour les fibromatoses apparemment apparentées du tissu conjonctif, la cause déclenchante est également considérée comme peu claire à ce jour. Vraisemblablement, les croissances de la fasciite nodulaire sont des processus réactifs. Dans la plupart des cas, une rémission spontanée se produit. Les récidives ne se produisent généralement pas. Les scientifiques associent maintenant les excroissances à un traumatisme. On spécule actuellement sur la mesure dans laquelle des blessures antérieures au fascia pourraient jouer un rôle dans les changements réactifs. Souvent, violence antérieure ou non spécifique inflammation est associé au processus. Les facteurs génétiques peuvent également être pertinents pour la condition de fasciite nodulaire. Parce que de nombreux cas de fasciite nodulaire ne sont pas reconnus et diagnostiqués comme des fibromatoses ou des affections apparentées, la causalité est difficile.

Symptômes, plaintes et signes

Les patients atteints de fasciite nodulaire souffrent d'excroissances solitaires de tissu sous-cutané de plus de deux et pas plus de trois centimètres. Les excroissances semblent grossières et sont bien délimitées de leur environnement. Les nodules fibroblastiques croître rapidement et sont asymptomatiques dans la plupart des cas. Ce ne sont que rarement des lésions sensibles à la pression. Les excroissances proviennent du tissu fascial et infiltrent généralement le tissu adipeux sous-cutané. Dans certains cas, ils pénètrent dans la musculature. Les excroissances sont vasculaires et consistent généralement en de gros fibroblastes ou myofibroblastes en forme de fuseau. Ils peuvent contenir d'innombrables mitoses et ont généralement des endothéliums proéminents. Les cellules géantes multinucléées peuvent être présentes en différentes densités. Les formations nucléaires semblent généralement bizarres. Le stroma est légèrement myxoïde sous-jacent et caractérisé par des structures fibreuses. Les excroissances se produisent préférentiellement sur les membres supérieurs, donc surtout dans le avant-bras surface. Moins fréquemment, la zone du torse des patients est affectée par les formations nodulaires.

Diagnostic et cours

Pour diagnostiquer la fasciite nodulaire, le médecin est confronté à un défi. La base du diagnostic est un biopsie des tissus affectés, qui est analysée histologiquement. Histologique diagnostic différentiel, cependant, s'avère difficile. Les signes de type sarcome sont souvent conduire à des diagnostics erronés et à des décisions thérapeutiquement incorrectes telles que radiothérapie. Selon des études, sur 55 cas de fasciite nodulaire, près de la moitié ont été diagnostiqués comme des sarcomes. Moins d'un cinquième des cas ont été reconnus comme une fasciite nodulaire. La lésion des tissus mous est connue pour la grande difficulté qu'elle présente au pathologiste dans histologie. Selon le cas individuel, il peut être difficile pour le médecin en charge de le distinguer d'autres maladies telles que les fibromatoses, les fibrosarcomes et les fibromes malins. histiocytome. Les patients atteints de fasciite nodulaire ont un bon pronostic car les tumeurs régressent généralement spontanément et souvent ne récidivent pas.

Complications

Les tumeurs bénignes se développent généralement dans la fasciite nodulaire. Cependant, des complications peuvent survenir avec cette maladie, car les tumeurs bénignes peuvent difficilement être distinguées des cancers malins. La personne atteinte souffre principalement de fortes excroissances, qui peuvent recouvrir le corps à différents endroits. En raison des nodules, la plupart des patients ne se sentent pas attirants et souffrent donc d'une baisse de l'estime de soi. Cela peut également provoquer des lésions sensibles à douleur. Si les excroissances pénètrent dans le tissu musculaire, elles peuvent également conduire à mouvement restreint et sévère douleur. La vie quotidienne du patient est relativement sévèrement limitée en raison de la maladie. Le traitement lui-même est principalement effectué pour distinguer les tumeurs malignes des tumeurs bénignes. Si des cancers malins sont détectés, ils sont enlevés chirurgicalement. En règle générale, l'évolution de la maladie est positive si la tumeur est traitée à un stade précoce. Les complications ne se produisent pas. Cependant, le patient doit subir des visites de suivi, car une fasciite nodulaire peut survenir une fois de plus si le tissu tumoral incomplet a été retiré.

Quand devriez-vous voir un médecin?

La fasciite nodulaire nécessite toujours un examen et un traitement par un médecin. En règle générale, les symptômes de la maladie ne disparaissent pas d'eux-mêmes, un traitement est donc nécessaire dans tous les cas. Un médecin doit être consulté si le patient souffre d'excroissances dans les tissus ou sur les peau. Souvent, cependant, ces excroissances ne sont détectées que lors des examens de contrôle. Même si les nodules ne sont pas dangereux, ils doivent quand même être examinés. Surtout en cas de ganglions sensibles à la pression ou douloureux, une visite chez le médecin est nécessaire. le douleur peut également être transféré aux muscles. En règle générale, le médecin généraliste ou le dermatologue est consulté en premier lieu pour une fasciite nodulaire. Le traitement ultérieur est ensuite effectué par un autre spécialiste et dépend dans une large mesure de la gravité des symptômes. Dans de nombreux cas, les patients sont dépendants des rayonnements thérapie pour soulager les symptômes. Cependant, même après un traitement réussi, les patients sont toujours dépendants d'examens réguliers afin d'éviter les complications et autres plaintes. En règle générale, l'espérance de vie du patient n'est pas réduite par la fasciite nodulaire.

Traitement et thérapie

Étant donné que la cause de la fasciite nodulaire n'a pas été définitivement déterminée, la causalité thérapie est impensable. Seuls les traitements symptomatiques peuvent être administrés. En revanche, les lésions ont tendance à se réémettre spontanément et pour cette raison n'ont pas besoin d'être traitées immédiatement dans tous les cas. La différenciation des excroissances malignes du tissu est l'étape la plus importante pour une décision thérapeutique appropriée. Les patients souffrant de fasciite nodulaire ne doivent en aucun cas subir radiothérapie ou thérapeutique nocive similaire les mesures qui sont utilisés pour les découvertes malignes. L'excision chirurgicale n'est généralement pas nécessaire chez les patients atteints de fasciite nodulaire. Fermer optimiser du patient est recommandé au cours des premiers mois. Les étapes chirurgicales ne sont pas indiquées pour le moment. SURVEILLANCE correspond principalement à un contrôle de la taille des excroissances. Vérification de tout accompagnant inflammation est également pertinent pendant la période d'attente. Si les excroissances n'ont pas régressé d'elles-mêmes en quelques mois, une exérèse chirurgicale peut être réalisée. Dans cette procédure, les excroissances sont enlevées aussi complètement que possible pour éviter les récidives. Après le retrait, le patient subit des examens réguliers pour exclure une récidive. Cependant, comme une telle récidive est extrêmement rare dans cette maladie, thérapie est généralement définitive et complète avec rémission ou excision des lésions.

Perspectives et pronostics

Le pronostic de la fasciite nodulaire est favorable. Les tumeurs bénignes ne déclenchent généralement pas de conséquences potentiellement mortelles. Étant donné qu'aucune intervention chirurgicale n'est effectuée ou qu'une mutation est attendue, aucune complication grave ne survient. Les changements dans peau l'apparence peut être sujette à une guérison spontanée à tout moment. Dans ces cas, le pronostic est particulièrement favorable. Le plus souvent, cependant, sans traitement, les excroissances se propagent et les symptômes augmentent. Une fois que des soins médicaux adéquats sont recherchés, le soulagement des symptômes se produit en quelques semaines ou quelques mois. Puisqu'il n'y a pas de méthode causale de traitement de la fasciite nodulaire, les méthodes thérapeutiques peuvent varier. Cela peut conduire des retards de cicatrisation ou des intolérances aux substances actives utilisées sont envisageables. Ceux-ci sont de nature temporaire. Bien que la fasciite nodulaire ait un pronostic favorable, elle peut récidiver à tout moment de la vie. De plus, les changements dans le peau l'apparence doit toujours être distinguée des progressions malignes. Des visites de contrôle et une clarification des symptômes sont donc nécessaires en cas de récidive. La maladie peut entraîner des problèmes émotionnels et mentaux en raison de la visibilité visuelle. La culpabilité, la honte et un comportement de retrait sont à prévoir. Dans des cas exceptionnels, cela peut entraîner maladie mentale et ainsi déclencher un impact négatif sur le pronostic global.

Prévention

À ce jour, on ne sait toujours pas quelle est la cause sous-jacente de la fasciite nodulaire. Pour cette raison, aucune mesure préventive n'est disponible.

Suivi

En cas de fasciite nodulaire, les options de soins de suivi sont très limitées. Tout d'abord, un traitement direct et médical des symptômes doit être administré pour prévenir d'autres complications et une inflammation des tissus. L'auto-guérison n'est pas possible, bien que le diagnostic et le traitement précoces de la fasciite nodulaire aient toujours un effet positif sur l'évolution ultérieure de la maladie. On ne peut généralement pas prévoir si cela entraînera une réduction de l'espérance de vie. La fasciite nodulaire doit toujours être examinée et surveillée par un médecin afin d'exclure une tumeur maligne. Des examens réguliers par un médecin sont nécessaires. Dans le cas d'une croissance maligne, elle doit être enlevée par chirurgie. En règle générale, la personne affectée doit toujours se reposer et se détendre après une telle opération. Surtout, la zone touchée doit être épargnée afin que la fasciite nodulaire ne s'y reproduise pas. Étant donné que la fasciite nodulaire peut également se reproduire, un examen doit être effectué même après un traitement réussi. Dans cette maladie, le contact avec d'autres malades peut également être utile, car cela conduit souvent à un échange d'informations.

Ce que tu peux faire toi-même

Les patients atteints de fasciite nodulaire ont peu d'options d'auto-assistance. De plus, comme dans la plupart des cas la maladie est en grande partie asymptomatique, il y a peu de déficience physique. S'il y a un diagnostic, un renforcement du pouvoir mental est souvent nécessaire. Ceci peut être réalisé avec un repos suffisant et une épargne adéquate. Participation à détente techniques est recommandée, car cela peut soulager stress qui se construit dans la vie de tous les jours. Avec des techniques telles que Yoga or méditation, une amélioration du bien-être est obtenue, ce qui a fondamentalement une influence positive sur santé. Si des excroissances surviennent en raison d'une fasciite nodulaire, il faut éviter de gratter ou de frotter les zones touchées. Si ouvert blessures développer, Pathogènes peuvent pénétrer dans l'organisme et déclencher d'autres maladies. Dans les cas graves, il existe un risque de sang empoisonnement, qui peut être évité avec un peu de discipline à l'avance. Si des plaintes musculaires surviennent, il est utile que le patient évite les efforts excessifs et les efforts physiques importants. Un apport de chaleur adéquat est utile pour soutenir les muscles. De plus, il doit y avoir une bonne santé régime plan et suffisamment de liquides doivent être absorbés pendant la journée. Les mouvements unilatéraux ou une mauvaise posture du corps doivent être évités si possible, malgré la présence de troubles musculo-squelettiques.