Trouble de la marche | Exercices sur la sclérose en plaques (SEP)

Trouble de la marche

In la sclérose en plaquesla trouble de la marche se développe en raison des symptômes qui l'accompagnent. Il montre généralement un modèle de démarche quelque peu instable avec un léger balancement, en particulier dans les coins ou à travers les portes. Cela peut se produire en raison de coordination/équilibre difficultés, car la perception de soi est perturbée et les distances sont plus difficiles à estimer en raison de troubles visuels.

Les exercices de marche à travers diverses variations de pas, comme les grands pas, les virages lors de la marche, la pointe des pieds, les pas sur la pointe des pieds, le soulèvement des genoux lors de la marche, les pas de côté, les pas de transfert et la marche en arrière améliorent la sécurité de la marche. De plus, le schéma de marche peut changer en raison de la spasticité. Souvent, le patient compense en faisant le tour de la hanche, en tirant la hanche trop loin et en tournant le jambe vers l'avant en le tournant vers l'extérieur.

Une autre possibilité est de marcher dans le pied pointu en raison d'un raccourcissement tendon d'Achille. Dans les deux variantes, le tonus doit être travaillé. Lors de la compensation par le bassin, le bassin ainsi que la colonne lombaire doivent être mobilisés pour élargir le mouvement. En cas de paralysie du lève-pied, le patient soulève le jambe via une flexion accrue du genou, ce qui entraîne également une altération du tonus musculaire, qui doit être traitée pour éviter les symptômes d'accompagnement tels que douleur et surmenage.

Résumé

La sclérose en plaques est une inflammation chronique des fibres nerveuses qui aggrave la conduction nerveuse. Cela entraîne des symptômes tels que coordination des difficultés, équilibre problèmes, altération du tonus musculaire, troubles de la démarche, troubles visuels et fatigue. En physiothérapie, un traitement spécial est administré en fonction des symptômes.

Le tonus musculaire est réduit par certaines techniques de préhension et la paralysie musculaire est tentée d'être activée par des stimuli. Exercices généraux pour s'améliorer coordination et un équilibre les contre-exercices avec bras et jambes et l'entraînement sur des surfaces inégales sont particulièrement efficaces. Des exercices par étapes dans différentes variantes doivent être inclus en cas de troubles de la marche.