Hydronéphrose: causes, symptômes et traitement

L'hydronéphrose représente une hypertrophie pathologique du bassinet du rein et système calicéen rénal. Il est également connu sous le nom de sac aqueux un rein et résulte de rétention urinaire. À long terme, l'augmentation de la pression dans le système de la cavité rénale peut conduire à la destruction de un rein tissu.

Qu'est-ce que l'hydronéphrose?

L'hydronéphrose est le terme utilisé pour décrire une dilatation (dilatation) «en forme de sac» du prélèvement urinaire bassin ou système de cavité rénale. le condition est le résultat d'une obstruction de l'écoulement urinaire entraînant une altération ou une destruction de un rein tissu. Par conséquent, il est également appelé rein de stase urinaire ou d'eau sac de rein. Le problème ici est un manque de drainage de l'urine, qui se traduit par une expansion progressive des reins. En fonction de la localisation, il y a alors non seulement une expansion en forme de sac du système de la cavité rénale, mais également des uretères. L'hydronéphrose est donc le résultat de hypertension. Seulement dans environ 10% des cas, les deux reins sont touchés. Au fur et à mesure que la maladie progresse, il y a une réduction marquée de fonction rénale. Si l'hydronéphrose devient chronique, des lésions permanentes du parenchyme rénal peuvent survenir, c'est-à-dire une perte de fonction du tissu rénal. Capacité de filtrage réduite et, dans le pire des cas, insuffisance rénale peuvent être les conséquences à long terme. L'hydronéphrose ne présente pas nécessairement de symptômes immédiatement; les signes initiaux possibles peuvent inclure le flanc, le dos ou douleurs abdominales, aussi bien que le vertige, vomissementou crampes.

Causes

Il existe une variété de causes de rétention urinaire un rein. La classification de ceux-ci est essentiellement basée sur la localisation de leur occurrence; il est également crucial qu'ils soient situés à l'extérieur ou à l'intérieur du collecteur urinaire bassin. Les causes les plus courantes sont la constriction mécanique, par exemple due à calculs rénaux dans le système urinaire. Cela provoque un rétrécissement des uretères et une stase urinaire. Cette obstruction de l'écoulement entraîne par exemple une sténose de la sortie pelvienne rénale. Le groupe des causes mécaniques de l'hydronéphrose comprend également cancer de la vessie, calculs vésicaux ou rétrécissement de la vessie cou. Les causes localisées à l'extérieur du système urinaire peuvent inclure des tumeurs qui contractent les uretères et altèrent ainsi l'écoulement urinaire, telles que prostate or cancer de l'utérus. D'autres déclencheurs d'hydronéphrose peuvent être des malformations qui provoquent le reflux de l'urine dans les reins: dans ce qu'on appelle vésico-urétéro-rénal reflux, les uretère ne ferme pas (correctement) après la miction et reflux se produit. Plus rarement, rétention urinaire le rein résulte également de maladies neuromusculaires et vessie troubles de la vidange. Cela peut se produire dans la sclérose en plaques, quadriplégie ou autres maladies neurogènes (en particulier la paralysie). Dans de rares cas, l'abus de drogues peut également être lié de manière causale à l'hydronéphrose.

Symptômes et signes typiques

  • Point de côté
  • Douleur abdominale
  • Mal au dos
  • Crampe musculaire
  • Vertiges
  • Vomissement
  • Transpiration

Diagnostic et cours

L'hydronéphrose ne doit pas nécessairement entraîner immédiatement des symptômes concis. L'hydronéphrose aiguë peut provoquer des symptômes similaires à ceux des coliques rénales: sévères, coliques douleur dans le flanc, l'abdomen et le dos, éventuellement associés à des crampes. sanguins dans l'urine est également un symptôme possible dans l'évolution aiguë de la maladie. Le développement chronique de l'hydronéphrose est plus graduel - ici, les symptômes peuvent être également accompagnés de douleur, mais peut aussi ressembler insuffisance rénale: le vertige, nausée, vomissement, sensation de faiblesse, spasmes musculaires et sensation de pression localisée, ainsi que des troubles de la tractus digestif sont possibles. Les procédures d'imagerie comprennent l'échographie de l'abdomen, des voies urinaires et vessie. Cela permet également d'évaluer l'étendue de l'hydronéphrose. Pour plus de précisions sur la cause de l'hydronéphrose, une tomographie par ordinateur de l'abdomen et une urétroscopie sont possibles, ainsi que angiographie et urographie excrétrice. Les tests de laboratoire peuvent être utilisés non seulement pour mesurer sang dans l'urine, mais aussi le La créatinine valeur, qui fournit des informations sur la capacité de filtrage du rein, entre autres.Si l'hydronéphrose reste longtemps non diagnostiquée et que la maladie progresse, les conséquences tardives sont hypertension (hypertension) et insuffisance rénale, ainsi que des dommages permanents au rein.

Complications

À long terme, l'hydronéphrose peut causer des dommages graves et irréversibles aux tissus autour des reins. Dans ce cas, la personne touchée souffre principalement de diverses douleurs, mais elles surviennent au niveau des reins et du dos. Dans la plupart des cas, ce douleur se propage à d'autres régions du corps. Des crampes musculaires et des crises d'épilepsie peuvent survenir. De plus, les patients se plaignent de vomissement et un le vertige. Il n'est pas rare que ces plaintes conduire à une crise de panique ou à la transpiration. En raison de la douleur constante, de nombreux patients sont irritables et ne peuvent plus profiter de la vie quotidienne. Ils se retirent de la vie active et la résilience du patient diminue considérablement. Perturbations du tractus digestif peut également se produire. Dans le pire des cas, la personne affectée souffre d'insuffisance rénale, la rendant dépendante d'un rein de donneur ou dialyse. Sans traitement, insuffisance rénale provoque la mort du patient. Le traitement ne conduire à toute autre complication. Cependant, son succès dépend fortement de la gravité de l'hydronéphrose et ne conduit pas à une évolution positive de la maladie dans tous les cas. L'espérance de vie peut également être réduite par l'hydronéphrose.

Quand devriez-vous voir un médecin?

Si des symptômes tels que douleurs abdominales ou muscle crampes sont remarqués, l'hydronéphrose peut être présente. Une visite chez le médecin est indiquée si les signes de maladie augmentent ou ne se sont pas atténués après trois à quatre jours au plus tard. Si d'autres symptômes apparaissent, un médecin doit être consulté. En particulier, intense mal au dos ainsi que nausée et les vomissements sont des signes avant-coureurs clairs qui doivent être étudiés. S'il s'agit bien d'un rein de rétention urinaire, un traitement immédiat est nécessaire. Les patients qui remarquent sang dans leur urine ou ont des problèmes d'uriner devraient parler à leur médecin de premier recours. Cela est particulièrement vrai si un autre condition est déjà présent. Les causes typiques de l'hydronéphrose sont calculs rénaux, vessie pierres ou cancer de la vessie. Des malformations ou des maladies neuromusculaires peuvent également provoquer une hydronéphrose. Si l'une de ces conditions est présente, des symptômes inhabituels doivent être vus par un médecin le jour même. L'examen initial peut être effectué par le médecin de soins primaires. Par la suite, un urologue ou un néphrologue doit être consulté, en fonction de la nature et de la gravité des symptômes. Avec des symptômes graves, le patient doit se rendre à l'hôpital.

Traitement et thérapie

Les thérapie de l'hydronéphrose dépend nécessairement de la cause particulière. L'objectif le plus important, bien sûr, est de rétablir de façon permanente l'écoulement de l'urine du rein vers la vessie et, dans les cas aigus, de traiter efficacement la douleur du patient. Si la cause de l'obstruction urinaire est mécanique, la première priorité est d'éliminer l'obstruction à l'écoulement. Cela peut être fait par ablation endoscopique ou chirurgicale. Dans tous les cas, il est important de prévenir les infections du système urinaire. Dans le cas de calculs rénaux comme la cause de la d'eau sac de rein, non seulement thérapie de la douleur effectué, mais les mesures sont également utilisés pour éliminer les calculs rénaux du système urinaire. S'ils ne peuvent pas être éliminés naturellement, choc les ondes sont utilisées pour briser les calculs rénaux dans le système urinaire. Alternativement, si cela n'est pas possible, diverses méthodes de pelvoplastie rénale sont disponibles. En fonction de la progression de l'hydronéphrose, un réacheminement chirurgical (recanalisation) des voies urinaires peut être réalisé. Ici, le médecin traitant a plusieurs options: stent (prothèse vasculaire) peut être implantée et ainsi, à l'instar d'un pontage, un «nouveau» uretère peuvent être créés. Ou il peut décider de déplacer chirurgicalement le uretère par voie intrapéritonéale, c'est-à-dire dans la cavité abdominale. Si ces options ne sont pas réalisables, la création d'un vessie artificielle sortie (urostomie) peut également être une alternative thérapeutique. Tous ceux-ci les mesures visent à restaurer et à garantir en permanence l'écoulement essentiel de l'urine et l'excrétion des substances urinaires à un degré suffisant. Si la thérapeutique mentionnée ci-dessus les mesures ne sont plus possibles et que l'évolution de la maladie ou les lésions rénales ont trop progressé, une ablation rénale peut également être nécessaire.

Perspectives et pronostics

Le pronostic de l'hydronéphrose dépend de sa cause ainsi que du traitement rapide. Si le traitement réussit en quelques jours ou quelques semaines, le tissu rénal peut se rétablir complètement. Il ne reste aucune lésion rénale. Cependant, sans traitement, insuffisance rénale peut se développer, qui ne peut plus être complètement guéri. Dans les cas très graves, il existe même une menace de perte totale de fonction rénale. L'hydronéphrose n'est cependant pas si rare. Les nouveau-nés et les nourrissons le développent souvent à la suite de troubles congénitaux. Chez les femmes enceintes, cela se produit souvent lorsque le utérus exerce une pression sur le urètre, et chez les hommes le soi-disant d'eau le rein du sac se développe en raison de maladies du prostate. Par conséquent, en plus des femmes enceintes, les hommes plus âgés sont généralement touchés. Pour les femmes, contrairement aux hommes, le pronostic de l'hydronéphrose est généralement très bon. Chez presque toutes les femmes, le rein revient à la normale après grossesse sans aucun traitement. Très souvent, la maladie n'est même pas remarquée au début car les reins ne se dilatent que lentement. Rarement, cependant, hypertension se développe au cours de l'hydronéphrose. Dans certains cas, la perte de production d'urine et, comme déjà mentionné, des dommages aux reins sont également possibles. Le traitement de l'hydronéphrose dépend de la cause particulière. Si l'obstruction de l'écoulement urinaire est rapidement éliminée, il n'y a généralement pas lieu de s'inquiéter des dommages consécutifs.

Prévention

Parce qu'un très large éventail de causes peut être envisagé dans l'hydronéphrose, la prévention immédiate est très difficile. Dans tous les cas, le général santé des reins et de la vessie peuvent être influencés dans la mesure où une attention est portée à une prise d'eau adéquate - et ce à partir de enfance à la vieillesse. La consommation de de l'alcool dans une petite mesure seulement doit être considérée à cet égard comme tout aussi bénéfique. Un mode de vie sain et une consommation d'eau suffisante sont certainement les meilleures mesures préventives face à cette maladie.

Suivi

Dans la plupart des cas d'hydronéphrose, les mesures ou options de suivi sont très limitées voire inexistantes. Dans ce cas, la personne affectée dépend principalement de la détection et du traitement précoces de la maladie afin de prévenir d'autres complications. Cela empêche également une nouvelle aggravation des symptômes. Dans le pire des cas, cependant, l'hydronéphrose entraîne une destruction complète des reins, ce qui peut également entraîner la mort de la personne affectée. Le traitement lui-même dépend toujours de la cause exacte de cette maladie, de sorte qu'aucune prédiction générale ne peut être faite. Dans certains cas, des médicaments peuvent être pris pour atténuer les symptômes. Il est important de s'assurer que le médicament est pris régulièrement et au bon dosage. S'il y a des incertitudes ou des questions, un médecin doit être consulté en premier. Un médecin doit également toujours être consulté en premier s'il y a des questions sur les effets secondaires ou interactions avec d'autres médicaments. Dans certains cas, l'hydronéphrose nécessite également un traitement psychologique. Le contact avec d'autres personnes atteintes de la maladie peut également être utile à cet égard, car il peut conduire à un échange d'informations.

C'est ce que tu peux faire toi-même

L'hydronéphrose nécessite un examen ou des soins médicaux immédiats. Si la congestion rénale causale n'est pas avancée, des remèdes alternatifs peuvent être utilisés pour soulager l'inconfort et soulager la congestion. Un remède domestique efficace est la pomme vinaigre de cidre. Mélangé avec de l'acacia miel et de l'eau minérale, il dissout les calculs rénaux et peut prévenir l'hydronéphrose. Homéopathie offre le remède "Berberis vulgaris«, Qui est utilisé pour diverses affections des organes excréteurs. Matricaria camomille ou réel camomille aide également à douleur rénale. Les calculs urinaires peuvent être traités avec Lycopodium. De plus, Schüssler sels sont utiles, en particulier Natrium Phosphoricum ainsi que Lithium chloratum. L'utilisation de remèdes homéopathiques doit d'abord être discuté avec un médecin. Si l'hydronéphrose s'est déjà formée, un traitement médical est nécessaire. Le patient peut soutenir thérapie de la douleur ou traitement au moyen de choc vagues en prenant les choses tranquillement et en ne mettant plus de pression sur les reins. Le médecin responsable répondra exactement aux mesures à prendre.En général, les recommandations incluent une saine et équilibrée régime, une hydratation adéquate et une activité physique légère.