Neutrophilie: causes, symptômes et traitement

La neutrophilie fait référence à un nombre supérieur à la normale granulocytes neutrophiles (neutrophiles) dans le sang. La neutrophilie est l'une des nombreuses formes possibles de leucocytose, qui est couramment utilisée pour décrire une augmentation du blanc sang cellules, qui comprennent les neutrophiles. Il existe de nombreux facteurs endogènes et exogènes, y compris les réponses immunitaires, qui provoquent un excès temporaire ou permanent de granulocytes neutrophiles.

Qu'est-ce que la neutrophilie?

Le nom abrégé neutrophiles est souvent utilisé pour granulocytes neutrophiles, qui font partie de l'inné système immunitaire . Ils représentent une forme spécifique de blanc sang cellules (leucocytes) et faire la plus grande proportion de leucocytes dans l'ensemble. Une augmentation temporaire ou permanente du nombre de neutrophiles dans le sang au-dessus des niveaux normaux est appelée neutrophilie. La neutrophilie est donc une forme particulière de leucocytose, généralement utilisée pour décrire une augmentation du nombre de leucocytes. Les granulocytes neutrophiles appartiennent à la défense immunitaire innée non spécifique. Ils sont en permanence «en patrouille» dans le sang et sous forme inactive également répartis en «poteaux» dans les tissus. Une augmentation rapide et de courte durée de leur nombre dans le sang peut être une réaction immunitaire ou peut indiquer une maladie des neutrophiles eux-mêmes. La majorité des neutrophiles sont des neutrophiles différenciés, dits segmentés, dont 3,000 5,800 à 150 400 circulent normalement dans le sang par microlitre. Les granulocytes neutrophiles nucléés en bâtonnet, qui ne sont pas encore complètement différenciés, apparaissent normalement avec un nombre d'environ XNUMX à XNUMX par microlitre de sang.

Causes

La neutrophilie peut être causée par de nombreux facteurs et déclencheurs endogènes et exogènes. Dans la plupart des cas d'augmentation transitoire des granulocytes neutrophiles, seules les causes endogènes telles que la libération de stress hormones- en particulier l'épinéphrine - joue le rôle principal. Dans des circonstances externes qui provoquent des stress avec une augmentation brusque de adrénaline niveaux, le corps est préparé pour des performances de pointe musculaires et mentales à court terme pour le vol ou l'attaque. Cela inclut également la précaution de perdre le moins de sang possible en cas de blessure par constriction du sang périphérique bateaux et être capable de réagir plus rapidement germes qui utilisent d'éventuelles blessures externes comme point d'entrée. Par mesure de précaution, le système immunitaire induit une neutrophilie temporaire qui disparaît après environ une heure. le système immunitaire déclenche également la neutrophilie dans les inflammation, une blessure grave, une intervention chirurgicale et une infection, ainsi que lorsque les taux de glucocorticoïdes sont élevés. L'augmentation drastique du nombre de granulocytes neutrophiles s'accompagne généralement d'un soi-disant décalage à gauche. Un nombre accru de neutrophiles nucléés en bâtonnets immatures sont libérés du moelle osseuse dans la circulation sanguine. Un processus similaire à une réaction du système immunitaire se produit dans les inflammation et dans certains types de néoplasie (cancer). Une forme particulièrement sévère de neutrophilie survient dans la granulocytose chronique leucémie, comme la leucémie myéloïde, dans laquelle une prolifération incontrôlée de cellules précurseurs de leucocytes se produit au cours de la maladie - non traitée - en raison de facteurs génétiques.

Symptômes, plaintes et signes

Une augmentation des granulocytes neutrophiles au-dessus de la normale est généralement complètement asymptomatique. Tout au plus, les symptômes surviennent en association avec les facteurs qui déclenchent la neutrophilie. Par example, inflammation ou des blessures peuvent causer douleur, mais cela ne peut être attribué à la neutrophilie qui se développe alors. En outre, les plaintes et les signes qui peuvent être associés à la multitude d'autres facteurs causaux ne sont ni causés ni exacerbés par le nombre pathologiquement accru de neutrophiles.

Diagnostic et évolution de la maladie

La neutrophilie étant complètement asymptomatique, elle est généralement découverte plus ou moins fortuitement lors de tests sanguins de laboratoire. La détermination de routine de la numération formule sanguine en laboratoire permet de différencier les différents leucocytes. Une distinction est faite entre les neutrophiles, lymphocytes, monocytes, les éosinophiles et les basophiles, qui effectuent différentes tâches au sein du système immunitaire. L'évolution de la neutrophilie dépend beaucoup de l'évolution des facteurs causaux: elle peut s'autoréguler, comme dans le cas d'une situation stressante, ou elle peut aussi régresser d'elle-même après avoir surmonté une infection locale ou systémique, ou le cas du myéloïde leucémie, il peut prendre un cours sérieux s'il n'est pas traité.

Complications

Dans la plupart des cas, la neutrophilie n'entraîne pas de symptômes ou de complications particuliers. Cependant, dans certains cas, l'inflammation et l'infection peuvent survenir plus rapidement en raison de la neutrophilie. Les symptômes varient de sorte que la neutrophilie est diagnostiquée relativement tard dans la plupart des cas. Cependant, la neutrophilie n'a aucun santé effet sur le corps de la personne affectée. Dans de nombreux cas, la plainte disparaît également complètement une fois l'infection ou l'inflammation terminée. Aucun traitement particulier n'est nécessaire dans ce cas. Cependant, la neutrophilie peut également survenir à la suite de leucémie, affectant négativement la qualité de vie. Dans ce cas, il est possible de traiter la neutrophilie à l'aide de médicaments. Cependant, les complications ne se produisent même pas dans ce cas. La neutrophilie n'affecte pas non plus l'espérance de vie du patient. En règle générale, cette maladie ne peut être évitée. Cependant, l'hygiène les mesures doit être observé, en particulier après des interventions chirurgicales, pour éviter les infections et les inflammations.

Quand devriez-vous aller chez le médecin?

Dans la plupart des cas, une augmentation rapide des leucocytes dans le sang qui dure pendant une courte période indique une réaction immunitaire du corps ou une assécrétion du stress hormone adrénaline, qui initialement ne nécessite pas de traitement médical, car la valeur se stabilisera d'elle-même. Cependant, si ni une blessure, une inflammation aiguë ou une infection n'est le déclencheur d'une augmentation du nombre de leucocytes, la neutrophilie ne peut être exclue. Étant donné que la neutrophilie en elle-même ne révèle aucun symptôme, elle n'est généralement détectée que sur la base d'autres plaintes dans le numération globulaire. Une visite chez le médecin doit donc toujours être conseillée si le patient se sent mal, fatigué ou apathique pendant une période plus longue sans aucun signe de maladie reconnaissable. Étant donné que dans la plupart des cas, des blessures ou des infections graves conduisent la personne touchée chez le médecin, la maladie est généralement diagnostiquée sur la base d'un échantillon sanguin de précaution. Dans de rares cas, la neutrophilie est également associée à la leucémie. Dans ce cas, les leucocytes eux-mêmes sont le principal facteur responsable de la maladie basée sur la génétique moelle osseuse changements, ce qui nécessite une mise en route immédiate du traitement.

Traitement et thérapie

Le traitement de la neutrophilie est toujours guidé par le traitement de la maladie primaire sous-jacente ou par la suppression d'éventuels facteurs exogènes. Ceux-ci incluent, par exemple, le administration de certains médicaments ou des changements de mode de vie si, par exemple, tabagisme est un élément déclencheur majeur de la neutrophilie. En règle générale, après un traitement réussi de la maladie sous-jacente, le nombre de neutrophiles et d'autres leucocytes revient dans la plage normale. Cela signifie qu'en éliminant les facteurs déclenchants, il appartient au système immunitaire de rétablir des conditions normales. Le traitement visant directement à réduire les neutrophiles sans tenir compte des facteurs causaux n'existe pas et ne serait pas utile. Uniquement dans le cas de leucémie myéloïde aiguë la situation est différente. Dans cette maladie, qui est déclenchée par des changements génétiques dans le moelle osseuse, l'extraordinaire prolifération des leucocytes est elle-même la maladie primaire. Les thérapies possibles visent donc directement à réduire la prolifération incontrôlée.

Perspectives et pronostics

Le pronostic de la neutrophilie est souvent lié à la cause présente de la maladie. Si des circonstances externes sont responsables de la santé déficiences, l'évolution ultérieure de la maladie est fortement liée à la volonté de changement de la personne touchée. Stress continu et états de forte tension émotionnelle conduire aux irrégularités physiques. Même sans traitement médical, la personne affectée doit apprendre à faire face à l'évolution de la vie et aux défis quotidiens d'une manière plus détendue. De nombreuses techniques d'autorégulation peuvent déjà aider à réduire le stress et apporter un soulagement des symptômes.Dans de nombreux cas, la coopération avec un psychothérapeute est recommandée, car le succès du traitement est ici considérablement amélioré. Des techniques comportementales et cognitives sont apprises pour permettre une meilleure gestion des situations stressantes. En cas d'irrégularité physique, un traitement médicamenteux est souvent initié. Dans ces cas, les options d'auto-assistance ne sont pas suffisantes pour parvenir à une amélioration durable. Long terme thérapie est nécessaire pour que l'organisme devienne réglementé. Fondamentalement, le pronostic s'améliore si le mode de vie de la personne affectée est optimisé. Évitement des substances nocives telles que nicotine or de l'alcool a été démontré pour aider à soulager les symptômes. De plus, la consommation de médicaments ne doit avoir lieu qu'en consultation avec le médecin traitant. Sinon, des effets secondaires peuvent survenir, entraînant une augmentation des symptômes.

Prévention

En raison des nombreux agents responsables possibles de la neutrophilie, la prévention directe les mesures qui empêcheraient l'apparition de la maladie sont presque inconcevables. Indirect les mesures qui se traduisent par un renforcement du système immunitaire conduire en principe à la capacité du système immunitaire à surmonter la plupart des facteurs causaux tels que les infections, la chirurgie et les blessures par lui-même, et une neutrophilie intervenant régresse d'elle-même.

Suivi

Dans la plupart des cas de neutrophilie, les mesures et les options de suivi sont très limitées, de sorte que la personne touchée dépend définitivement d'un traitement médical immédiat pour cette maladie. Plus la maladie est reconnue et traitée tôt, meilleure est l'évolution de la maladie, de sorte que la personne touchée devrait déjà consulter un médecin dès les premiers symptômes et signes de la maladie. L'auto-guérison n'est généralement pas possible, de sorte qu'un médecin doit être consulté dès les premiers signes de la maladie. La plupart des patients atteints de neutrophilie dépendent généralement de la prise de divers médicaments. Il est toujours important de s'assurer que le médicament est pris régulièrement et au bon dosage afin de soulager les symptômes correctement et de manière permanente. En cas d'incertitudes ou de questions, un médecin doit être consulté en premier. Pendant le traitement, des contrôles et des examens réguliers par un médecin sont généralement très importants afin de détecter d'autres dommages au les organes internes. Cependant, l'évolution ultérieure de la neutrophilie dépend fortement du moment du diagnostic et également de la manifestation de la maladie, de sorte qu'une prédiction générale n'est pas possible dans ce cas.

Ce que tu peux faire toi-même

En raison de la variété des causes possibles de la neutrophilie, les approches d'auto-assistance sont moins spécifiques que larges. En plus du traitement spécialisé du sous-jacent condition, il est essentiel de soutenir le corps dans le processus de guérison. Tout ce qui contribue à renforcer le système immunitaire dans le processus contribue également à atténuer les processus inflammatoires dans le corps. Le système immunitaire peut être renforcé de plusieurs manières: un équilibre régime adapté à l'âge, aux besoins énergétiques et à l'état de santé forme la base d'un mode de vie équilibré. Puisque le corps est affaibli par la consommation de substances nocives telles que nicotine et un de l'alcool, il est important de les réduire ou de s'en passer complètement. De plus, le stress est un facteur négatif influençant le système immunitaire. Si le stress ne peut être évité, il est conseillé d'intégrer un équilibre d'exercice et détente dans la vie de tous les jours. En fonction de la gravité du tableau clinique, il existe des possibilités individuelles de mise en œuvre en termes de durée et d'intensité. Bien que le tableau clinique de la neutrophilie soit si hétérogène, il existe des moyens indirects de soutenir le processus de guérison et d'atténuer les symptômes dans la vie quotidienne.