Réduisez le stress - aidez par la physiothérapie

Le stress dans la vie professionnelle ou privée peut conduire à des maladies graves à long terme, et les personnes touchées peuvent être limitées dans leur vie quotidienne pendant longtemps. Dans l'article suivant, les causes et les options de traitement sont présentées et les mesures physiothérapeutiques sont discutées.

Causes communes

Dépression et l'épuisement professionnel font désormais partie des maladies les plus courantes. L'épuisement professionnel est généralement causé par trop de stress dans la vie privée ou professionnelle. Tâches surchargées, mauvaise humeur au travail, l'intimidation ou trop de tâches à effectuer sont généralement les déclencheurs.

Troubles du sommeil, agitation intérieure, problèmes de concentration et fatigue sont les symptômes classiques d'un trop grand stress. Si vous ignorez les symptômes trop longtemps, vous vous glissez dans un syndrome d'épuisement professionnel, qui se manifeste généralement à travers un trou psychologique. Manque de motivation, apathie, mauvais pressentiment permanent, insomnie, agitation intérieure, estomac douleur ou les problèmes intestinaux sont généralement les symptômes qui apparaissent dans la phase d'épuisement professionnel. Il est important de prendre rapidement des mesures contre le stress. De plus, vous devriez rechercher une activité compensatoire qui peut vous distraire ou vous détendre.

Méthodes de physiothérapie pour la relaxation

Méthodes de physiothérapie pour détente sont très diverses et dépendent des plaintes individuelles des patients. Une majorité de patients présentent une tension sévère à l'épaule.cou surface. Cela est principalement dû au travail de bureau avec une posture unilatérale au bureau.

Les épaules sont souvent relevées. Cela se traduit par une tonalité accrue dans la zone de la muscle trapèze, le muscle rhomboïde et le court cou muscles. Si les patients viennent avec un * prescription, le tonus peut être quelque peu minimisé par les poignées de massage, mais les facteurs déclenchants ne sont pas éliminés.

Les symptômes secondaires, tels que les troubles du sommeil, les problèmes intestinaux et l'agitation intérieure, ne peuvent pas être éliminés de manière permanente. En ce sens, le * n'aiderait pas à long terme, puisque les problèmes réels sont ancrés dans le front. Il est donc plus important de créer une prise de conscience pour que le patient lui-même remarque qu'il ne peut pas continuer avec le stress.

Outre l' détente des muscles, il est également important de regarder la statique de la colonne cervicale. S'il y a des blocages ou des malpositions, cela peut augmenter le tonus et provoquer maux de tête et des étourdissements, qui aggravent l'état général du patient condition.

  • En décubitus dorsal, la colonne cervicale est examinée et vérifiée pour les malpositions.

    Si des blocages sont présents, ils sont soigneusement libérés et la colonne cervicale est mobilisée.

  • Thérapie cranio-sacrée, qui fait partie de ostéopathie, mais est également utilisé par les physiothérapeutes, aide également à se détendre. L'examen se réfère à un mouvement qui a lieu dans le crâne, au cours de laquelle le niveau de stress du patient peut être déterminé par le rythme qui peut être ressenti. Le patient est allongé sur le dos, il n'y a pas de conversations pour que le traitement puisse fonctionner.

    Le thérapeute met ses mains sur le crâne et se sent. Certaines techniques sont effectuées, qui ont toutes lieu sur le front. De plus, les sutures du front sont «mobilisés», ce qui minimise la tension sur le crâne.

    Habituellement, les patients sont très fatigués après le traitement et un repos à midi est recommandé par la suite.

  • Les patients qui ont tendance à être hypotendus, c'est-à-dire qui ont un tonus musculaire plutôt mou, doivent être traités plus activement en physiothérapie. Des exercices sportifs simples, qui devraient être inclus plus souvent dans la vie de tous les jours, peuvent aider. Jacobsen détente techniques, entraînement autogène, Yoga et des tours Pilates peuvent être inclus dans la séance de thérapie et fonctionnent souvent très bien comme techniques de relaxation. Parler aux patients est également très important, car ils se sentent généralement incompris par les médecins ou même par les membres de leur famille.