Mal de gorge: causes, traitement et aide

Gorge irritée et des difficultés générales à avaler sont un symptôme qui n'est pas rarement rencontré dans les changements pathologiques du bouche, de la gorge et du pharynx, en particulier inflammation et les rhumes.

Qu'est-ce qu'un mal de gorge?

Gorge irritée et des irritations de la gorge surviennent généralement dans le contexte d'un du froid or angine amygdalite. cependant, laryngite peut également être une possibilité. Gorge irritée se réfère à un rugueux et brûlant sensation dans la tige voies respiratoires, qui se produit souvent comme un signe avant-coureur d'un grippe-comme une infection. La gorge et les amygdales semblent rougies, et il n'est pas rare qu'un gonflement et une déglutition douloureuse se produisent. La cause est généralement une infection bactérienne ou virale associée à un système immunitaire . Si l' inflammation se propage également à la larynx, sévère enrouement et même une perte temporaire de voix peut en résulter. Autre possible causes de maux de gorge sont des irritations causées par des substances nocives (tabagisme!) et de parler trop fort pendant trop longtemps. Selon la cause spécifique, la maladie disparaît généralement en quelques jours à une semaine sans conséquences.

Causes

Dans les maux de gorge, les bactéries, virus qualité germes en particulier endommager et irriter les muqueuses de la gorge. Ceux-ci deviennent alors enflammés et la gorge peut gonfler, faire mal et parfois devenir rouge. Dans la plupart des cas, des maux de gorge, accompagnés de maux de gorge, enrouement et de la difficulté à avaler, sont les premiers signes d'un du froid or angine amygdalite ou autres infections, généralement inoffensives. De plus, le mal de gorge s'accompagne souvent de amygdales enflées, gonflement du lymphe nœuds, tousser, coulant nez, mal de tête et un fièvre. Les maladies énumérées ci-dessous peuvent être considérées comme causes de maux de gorge.

Maladies avec ce symptôme

  • Rhume
  • Épiglottite
  • Maladie de reflux
  • Muguet oral
  • Grippe
  • Diphtérie
  • Thyroïdite
  • Herpangine
  • Angine amygdalienne
  • La scarlatine
  • Fièvre glandulaire de Pfeiffer
  • Rougeole

Diagnostic et cours

Le mal de gorge ne peut pas être appelé une maladie, mais plutôt un symptôme d'une maladie. Diagnostiquer un mal de gorge ne nécessite pas de diagnostic indépendant, car la personne affectée elle-même le remarque respectivement indique au médecin qu'il se sent douleur dans la gorge. Le médecin effectuera des examens pour identifier la cause, surtout si le mal de gorge s'accompagne de difficultés à avaler. À l'aide d'une spatule, il examinera les amygdales et inspectera le bouche et la gorge pour des rougeurs visibles et d'autres signes de maladie. La palpation de la gorge est également possible pour détecter un gonflement du lymphe nœuds. En règle générale, se gratter la gorge est le premier signe d'un mal de gorge ultérieur. Des muqueuses irritées, y compris du mucus, et des difficultés à avaler se produisent par la suite.

Complications

En pensant à un mal de gorge, tout le monde pense à un du froid or grippe-comme une infection. Parfois, des maux de gorge inoffensifs se développent en diverses complications seulement après un certain temps. Les infections de la gorge pénètrent souvent dans les régions plus profondes du voies respiratoires. Il peut conduire à inflammation de la trachée, des bronches ou même pneumonie. Les enfants souffrent particulièrement fréquemment de amygdalite. Ici, il existe un risque de détresse respiratoire due à un gonflement des amygdales ou à un gonflement du épiglotte. Dans le cas d'un purulent amygdalite, pus des foyers (abcès) se forment sur les amygdales en quelques jours. Dans de rares cas, ces conduire à ces victimes que nous nommons bouche ne pouvant plus être ouvert correctement (tétanos ou lockjaw). Une attention médicale immédiate est nécessaire ici! L'infection streptococcique peut également conduire à myocardite. Cette complication tardive redoutée se manifeste par une apparition soudaine de faiblesse et douleur de poitrine. En raison du risque de myocardite, l'effort physique et le sport doivent généralement être évités lors d'un rhume! Le mal de gorge, qui apparaît soudainement et très massivement après avoir survécu à un rhume, indique un gangrène. Ce sont des canaux lymphatiques qui descendent des deux côtés de la gorge. Ils se produisent sur le côté droit ou gauche. Les défenses du pharynx muqueuse sont généralement encore affaiblis et le les bactéries sous forme de pneumocoques ou staphylocoques trouver ainsi les conditions idéales.Si le traitement échoue et que des maux de gorge sévères réapparaissent, il existe un risque de infection de l'oreille, rhumatismale fièvre, un rein inflammation, rhumatoïde arthrite ou, dans le pire des cas, septicémie (sang empoisonnement) dans le cours ultérieur. Cependant, ce dernier se produit extrêmement rarement.

Quand devriez-vous aller chez le médecin?

Si le mal de gorge est extrêmement grave ou dure plus de trois jours, une visite chez le médecin est recommandée. Cela est particulièrement vrai si les enfants ou les personnes dont le système immunitaire est affaibli (par exemple, les personnes âgées ou les personnes atteintes de maladies préexistantes) sont touchés. La cause doit également être clarifiée par un médecin si d'autres symptômes tels que fièvre, pauvre général condition ou de graves difficultés à avaler sont également présentes. Il en va de même si les amygdales sont gravement enflées et rougies ou s'il y a tétanos. Souvent le lymphe nœuds dans le cou sont également clairement enflées ou le mal de gorge est accompagné de douleurs abdominales (facultatif) nausée. Une visite à l'oreille, nez et un spécialiste de la gorge est essentiel dans ces cas - cependant, le médecin de famille peut également être le premier point de contact et orienter le patient vers un spécialiste si nécessaire. Dans le cas d'un léger mal de gorge qui accompagne un grippe-comme une infection, il suffit souvent de prendre des analgésiques en vente libre à la pharmacie. Remèdes maison peut également apporter un soulagement dans ces cas. Si le mal de gorge s'installe très soudainement ou d'un seul côté, en revanche, un médecin doit être consulté dès que possible.

Traitement et thérapie

Les maux de gorge légers ne doivent pas être traités du tout au début. Ils décèdent généralement d'eux-mêmes après quelques jours. Presque toujours, les maux de gorge sont traités par les malades eux-mêmes. Des médicaments en vente libre à cet effet sont disponibles dans toutes les pharmacies, qui se feront également un plaisir de vous conseiller. Dans la plupart des cas, on utilise des remèdes qui ont un anesthésique, anti-inflammatoire, désinfectant, effet antibactérien ou apaisant. Contrairement aux idées reçues, losanges ou les gargarismes sont bénéfiques, mais ils ne raccourcissent pas la durée du mal de gorge. Remèdes maison sont également efficaces, ce qui peut soulager l'inconfort de la chaleur camomille or sage thé. Si le mal de gorge dure plus longtemps (plus de sept jours) ou devient de plus en plus grave, un médecin doit être consulté. Des signes avant-coureurs supplémentaires accompagnent généralement l'essoufflement. Le médecin procédera ensuite à un examen approfondi des symptômes exacts et des maladies antérieures, ainsi que des allergies et des médicaments pris. Les patients tabagisme et les habitudes de consommation devraient également jouer un rôle important. L'examen médical de l'intérieur de la gorge à l'aide d'une spatule en bois et d'une lampe est une procédure bien connue. Ici, il vérifie si la gorge est enflammée et si les amygdales sont hypertrophiées. Un écouvillon peut fournir d'autres causes sous la forme d'éventuelles Pathogènes dans le laboratoire. Par example, angine amygdalite ou streptocoque les bactéries. Souvent, les poumons sont écoutés avec un stéthoscope, de sorte qu'un diagnostic différentiel peut exclure ou confirmer d'autres résultats. Dans le cas d'un mal de gorge causé par des bactéries, antibiotiques prescrits par le médecin sont utiles. La chirurgie ne doit être pratiquée qu'en cas de amygdalite.

Perspectives et pronostics

Le mal de gorge apparaît généralement comme un symptôme secondaire d'un rhume et d'une grippe et n'a pas nécessairement besoin d'être traité et examiné par un médecin. Il est tout à fait suffisant que la personne affectée se taise la gorge, boive du thé et se prend la gorge losanges. Dans la plupart des cas, cela se traduit par une évolution positive de la maladie, même sans thérapie par le médecin. Idéalement, le patient ne doit pas parler ou chanter beaucoup. Le mal de gorge peut survenir avant et après le rhume en tant que symptôme d'accompagnement pendant jusqu'à une semaine. Si le mal de gorge est très grave, un médecin doit être consulté. Dans ces cas, une augmentation ordinaire de l'alimentation et de la boisson n'est plus possible, ce qui réduit considérablement la qualité de vie. Un médecin doit également être consulté si le traitement avec des méthodes à domicile échoue. Dans ces cas, le mal de gorge peut conduire à un problème plus grave. Le traitement des maux de gorge au cabinet du médecin se fait avec des médicaments et des sprays vaporisés dans la gorge. Les médicaments sont généralement antibiotiques pour prévenir le développement de l'amygdalite et pneumonie. Dans la plupart des cas, cependant, le mal de gorge disparaît tout seul, il n'est donc pas nécessaire de consulter un médecin.

Prévention

Le mal de gorge, dans le contexte du rhume, ne peut être évité. Cependant, la prévention de la causes d'un rhume est tout à fait évitable. Un sain régime, ainsi que beaucoup d'exercice à l'air frais et le sauna peuvent ainsi être utilisés indirectement comme mesure préventive contre les maux de gorge.

Remèdes maison et herbes contre les maux de gorge

  • Avant l' Rhume ou un rhume, un mal de gorge sont souvent des symptômes inquiétants. Un soulagement rapide apporte plusieurs fois par jour un rinçage avec camomille thé. De plus, changez régime à la nourriture crue.

Ce que tu peux faire toi-même

Divers les mesures aider à soulager les maux de gorge. Sucer des pastilles avec acide hyaluronique or Mousse islandaise sont utiles. Ils forment un film sur la membrane muqueuse et protègent contre les irritations et une nouvelle attaque de Pathogènes. Saline losanges protéger contre déshydratation de la membrane muqueuse. le système immunitaire peut combattre le Pathogènes mieux. Les pastilles salines sont particulièrement adaptées aux personnes qui doivent rester dans des pièces enfumées ou dans des pièces avec de l'air de chauffage sec. Sucer des glaçons peut également soulager douleur. Virus peut être emporté en se gargarisant SOLUTIONS. Cela élimine mécaniquement les agents pathogènes de la membrane muqueuse. Se gargariser avec du sel d'eau, par exemple, sont utiles. En cas de mal de gorge, sang circulation devrait être spécifiquement promu. Cela aide le système immunitaire se battre virus. Inhalations et thés avec des plantes médicinales telles que sage sont utiles. le tanins of sage protéger la membrane muqueuse, et l'huile essentielle a un effet désinfectant. Les patients souffrant de maux de gorge doivent boire suffisamment. Ils devraient également manger un doux, non irritant régime. Dans la phase aiguë, un ou deux jours de repos sont recommandés. L'air de la maison doit être bien humidifié, surtout en hiver, et les cigarettes doivent être évitées. Un foulard ou cou wrap est également utile. En particulier le cou et un Pecs doit être gardé au chaud. La transpiration doit être évitée dans le processus.