Mal de gorge: test et diagnostic

Paramètres de laboratoire de 2ème ordre - en fonction des résultats de l'historique, examen physique et paramètres de laboratoire obligatoires - pour la clarification du diagnostic différentiel.

  • Paramètres inflammatoires - CRP (protéine C-réactive).
  • Petite formule sanguine - par exemple, si le syndrome de Plummer-Vinson est suspecté.
  • Écouvillonnage de la gorge - en cas de suspicion de pharyngite bactérienne [Remarque: environ 50 à 80% des pharyngites sont causées par des virus! Un prélèvement de gorge est justifiable à partir d'un score Centor moyen, voir ci-dessous «Examen physique»]
    • Frottis amygdalien pour le pathogène et la résistance ou test rapide pour le groupe A bêta-hémolytique streptocoques (GABHS); par rapport à la culture, celle-ci a une spécificité (probabilité que les personnes réellement saines qui ne sont pas atteintes de la maladie en question soient également reconnues saines dans le test) de 95%, tandis que la sensibilité (pourcentage de patients malades chez lesquels la maladie est détectée par l'utilisation du test, c'est-à-dire qu'un résultat de test positif se produit) est significativement plus faible à 70-90%.

    Prélèvement d'échantillons: appuyez sur langue avec une spatule et passer l'écouvillon sous vision «frottant-tournant» sur les deux amygdales (amygdales pharyngées) ou les brins latéraux lymphatiques et la paroi pharyngée postérieure.

  • Sérologie dans la pharyngite / pharyngite:
  • Test rapide de mononucléose - pour une suspicion de mononucléose (mononucléose), associée à des revêtements blanchâtres et à une lymphadénopathie (lymphe agrandissement des nœuds).
  • Détermination de SS-A et SS-B anticorps en soupçonné Le syndrome de Sjogren.

Thérapie du GABHS pharyngite voir sous «pharyngite (pharyngite)».