Le stress comme cause de polyneuropathie | Causes de la polyneuropathie

Le stress comme cause de polyneuropathie

Polyneuropathie ne peut pas être causé uniquement par le stress, mais douleur nerveuse peut encore se produire en raison d'un stress prolongé. Ces névralgies sont traitées par des procédures relaxantes telles que acupuncture, ostéopathie mais aussi par des médicaments. Le stress est un facteur important et pesant pour notre système immunitaire . Dans le cas de maladies auto-immunes qui endommagent le nerfs, un mode de vie équilibré doit être observé pour éviter que les symptômes ne s'aggravent.

Causes de la polyneuropathie du pied

Dans la plupart des cas, polyneuropathie se manifeste d'abord dans les régions les plus reculées du corps, c'est-à-dire dans les pieds ou les doigts. Les pieds sont généralement touchés plus fréquemment. le sang la circulation y est nettement pire que dans d'autres régions, de sorte que les noxae, les déchets métaboliques ou troubles circulatoires se manifestent particulièrement là-bas. dégâts nerveux et les symptômes correspondants tels que picotements, engourdissements ou brûlant.

Surtout dans les maladies telles que diabète, ces sensations peuvent entraîner des blessures mineures et des plaies mal cicatrisées. De telles blessures sont redoutées et doivent être évitées, c'est pourquoi un examen approfondi est important. Autres formes de polyneuropathie se manifestent aussi souvent au niveau des pieds au début et s'accompagnent souvent d'une insécurité de la démarche ou d'une tendance à tomber.

Causes de la polyneuropathie dans les jambes

Dans la plupart des cas, la polyneuropathie survient au début des terminaisons nerveuses. Sur les jambes, la polyneuropathie se caractérise par une faiblesse musculaire ou crampes. Les patients atteints de PNP alcoolique ou diabétique sont souvent affectés par de tels symptômes.

Ces symptômes sont appelés pieds brûlants ou les jambes sans repos. En particulier chez les alcooliques, l'atrophie, c'est-à-dire la dégradation des muscles du mollet, est perceptible à la suite de dommages au moteur nerfs des jambes. La polyneuropathie survient souvent symétriquement chez les alcooliques.

Dans les cas graves, la paralysie du périphérique nerfs peut également restreindre la capacité de se tenir debout et de marcher. La paralysie se traduit par un schéma de démarche typiquement large et incertain. Sur les jambes, les symptômes apparaissent plus rapidement en raison de l'effet hydrostatique sur le métabolisme.

Le sang a tendance à s'accumuler dans les jambes et les déchets ou noxae s'accumulent dans les jambes. Dégâts nerveux se produit localement. Problèmes de soulèvement des pieds, crampes et des troubles sensoriels, par exemple dans la région du mollet. Voici les symptômes courants de la PNP dans les jambes.