Toxicologie: traitement, effets et risques

La toxicologie est l'étude des toxines et la recherche et le traitement associés des intoxications. Ici le santé-les effets néfastes des substances chimiques individuelles sur les êtres vivants sont notamment visés. La toxicologie étudie la forme des effets, l'étendue des dommages et la interactions sous-jacent à l'empoisonnement. Cela permet une meilleure interprétation des dangers et une meilleure évaluation des risques potentiels. La spécialité va généralement de pair avec la pharmacologie, car les recherches dans ces domaines se chevauchent souvent.

Qu'est-ce que la toxicologie?

La toxicologie est l'étude des toxines et la recherche et le traitement connexes de l'intoxication. Le domaine de la toxicologie est basé sur les enseignements du chercheur et médecin Paracelse, dont les découvertes ont façonné le XVIe siècle. Il a établi qu'il n'y a fondamentalement ni substances toxiques ni non toxiques, mais plutôt que le dose d'une substance constitue l'effet toxique et ne devient une substance nocive que si concentration. La substance elle-même peut être à la fois toxique et non toxique. La recherche actuelle en toxicologie suppose également que le concentration détermine le degré d'effet toxique et que le risque d'empoisonnement réel est plutôt faible. L'exception à un risque plus élevé concerne les substances cancérigènes. Ceux-ci sont appelés cancérogènes génotoxiques. La même exception s'applique aux substances mutagènes, dites mutagènes. Ici, aucune valeur limite précise ne peut être spécifiée. Le mot racine «toxon» vient en fait du grec et est lié à la flèche empoisonnée. En raison de son effet rapide et mortel, la flèche a été préparée avec un poison végétal toxique ou un poison de cadavre contaminé, ce qui pourrait paralyser les muscles, la respiration ou le Cœur ou les arrêter complètement. Enfin, au XVIIe siècle, la doctrine des poisons suscite un intérêt particulièrement élevé, car à cette époque, les meurtres par poisons sont de plus en plus commis, même si les auteurs ne peuvent souvent pas être arrêtés, faute de moyens de détection encore suffisants. Le principal poison de l'époque était arsenic. Le meurtre empoisonné est devenu presque une sorte de mode. Meurtre avec arsenic avait une longue tradition, atteignant un sommet inconcevable au 19ème siècle. Par conséquent, il est devenu nécessaire de faire face à l'empoisonnement. Le tout nouveau domaine de recherche de la toxicologie est né. Son fondateur était le chimiste Mathieu Orfila. En raison du temps, il était particulièrement intéressé par arsenic. La preuve de l'arsenic chez l'homme sang a finalement été fourni par James Marsh, qui était également chimiste. L'échantillon de Marsh, par lequel l'arsenic pourrait être détecté dans le corps, porte son nom. Puis, après la découverte de cette méthode, les meurtres par l'arsenic ont rapidement cessé.

Traitements et thérapies

Le domaine de recherche de la toxicologie étudie principalement les expositions aux substances chimiques et sert ainsi de précaution et de protection. les mesures dans divers domaines. Les professionnels de la santé, en particulier, peuvent acquérir des connaissances sur les traitements et mieux identifier les symptômes d'empoisonnement grâce à ses enseignements. Alors que la toxicologie à ses débuts concernait principalement la reconnaissance et le traitement des symptômes aigus de l'intoxication, aujourd'hui, l'accent est davantage mis sur la question des effets nocifs des substances ingérées à de très faibles concentrations. L'exposition du corps à des substances étrangères présentes dans l'air que nous respirons, dans les aliments, en buvant d'eau ou même dans le sol est étudié plus en détail. Les substances cancérigènes dues à des influences environnementales, par exemple, doivent être étudiées de manière plus approfondie. Ceux-ci comprennent les dioxines, les PCB, les particules, les particules de suie diesel et les hydrocarbures. Médicaments sont également testés pour leurs effets secondaires. Médicaments sont soigneusement testés à l'avance avant d'être approuvés pour le marché, et leurs effets sont largement testés dans le cas de nouveaux développements. Cela se fait par des tests sur les animaux, mais, en raison de l'évaluation critique de ces tests, également par des méthodes alternatives, en particulier au niveau biochimique et moléculaire. Les nouvelles tâches comprennent, par exemple, le développement de médicaments ou de denrées alimentaires produits au moyen de modifications génétiques ou la recherche sur les effets de ces modifications génétiques organiques sur l'organisme humain.La toxicologie classe toutes les substances en termes de valeurs limites et de lignes directrices, et plus précisément les différencie entre mutagène, cancérigène et toxique pour la reproduction. L'évaluation des risques et l'analyse intensive de tous les mécanismes d'action sont une tâche importante de cette science, qui repose sur des données biologiques, physiques, biochimiques et médicales. Les sous-domaines classiques de la toxicologie sont la toxicologie clinique, qui traite du traitement des intoxications, et la toxicologie alimentaire, qui sert à protéger le public et étudie les substances nocives pour santé, à la fois naturels et causés par les humains. De même, il existe des domaines traitant des produits chimiques industriels, des produits de consommation, du cadre de vie et des dommages qui s'y produisent d'eau, le sol et l'air, et la toxicologie des médicaments, qui est autonome.

Diagnostic et méthodes d'investigation

La médecine alternative comprend également, par exemple, l'homotoxicologie. Il est basé sur la théorie de Hans-Heinrich Reckeweg, qui déclare que les maladies et leurs symptômes sont dus à des poisons. La maladie réelle n'est donc que la réaction à des substances nocives internes ou externes. Ceux-ci peuvent se produire dans les aliments, l'environnement ou dans le métabolisme lui-même et sont appelés homotoxines. La forme de la maladie se traduit par une homotoxicose en fonction des défenses de l'organisme et de la durée d'exposition à la toxine, le corps étant confronté au phénomène toxique particulier et tente de le combattre ou de l'éliminer. Si le système de défense du corps réussit, la personne est en bonne santé. Si des complications surviennent, il tombe malade. Puis des inflammations, diarrhée, vomissement, une éruption cutanée ou des symptômes similaires apparaissent. le thérapie contre c'est désintoxication du corps. À cette fin, on utilise des préparations censées soutenir le processus d'auto-guérison du corps et stimuler le désintoxication traiter. Ces préparations sont essentiellement homéopathiques.