Bosses sur le cou: causes, traitement et aide

Des bosses sur le cou s'avèrent totalement inoffensifs dans de nombreux cas. Cependant, les plaintes peuvent également être fondées sur une maladie grave. Un diagnostic et un traitement précoces sont alors essentiels.

Qu'est-ce qu'une bosse sur le cou?

Normalement, des bosses sur le cou sont causés par des problèmes avec le lymphe nœuds, qui sont responsables de la suppression Pathogènes et les toxines. Nœuds sur le cou sont définis par leurs différentes caractéristiques. Ils peuvent prendre différentes tailles et formes, et la fermeté diffère également en fonction de la cause. Normalement, les bosses sur le cou sont causées par des problèmes de lymphe nœuds, qui sont chargés d'éliminer Pathogènes et les toxines. Si des problèmes surviennent dans ce processus, des bosses se développent dans la région située entre le menton, les oreilles et les épaules.

Causes

Il existe de nombreuses causes de bosses sur le cou. Le plus souvent, ils sont causés par un gonflement du lymphe nœuds, qui à son tour sont dus à une infection ou à un effet bactérien. Dans ce cas, ce ne sont pas des nœuds indépendants, mais seulement très agrandis ganglions lymphatiques. L'activité accrue des canaux lymphatiques est responsable du gonflement du ganglions lymphatiques. Les plaintes de ce type surviennent principalement chez les enfants et les personnes âgées, car ils ont généralement un système immunitaire que les adultes. Les maladies de la glande salivaire sont également une cause fréquente de nœuds sur le cou. Par exemple, si des abcès surviennent ou si la glande salivaire est affaiblie par grippe virus, un gonflement du cou se produit. Les causes de ce type peuvent être sous-jacentes chez les personnes de tout âge. En outre, les plaintes sont également déclenchées par glande thyroïde maladies. Par exemple, les soi-disant kystes du cou, qui sont totalement inoffensifs, mais peuvent devenir enflammés s'ils ne sont pas traités. Enfin, des bosses sur le cou peuvent également être déclenchées par des maladies potentiellement mortelles telles que les ganglions lymphatiques. cancer or métastases. Dans les deux cas, un traitement le plus tôt possible est essentiel à la survie.

Maladies avec ce symptôme

  • Métastases
  • TB
  • SIDA
  • Fistule cervicale
  • Cancer
  • Pharyngite
  • La toxoplasmose
  • Goitre
  • Tumeur
  • Maladie de Boeck
  • Syphilis
  • Thrombose de la veine jugulaire

Diagnostic et cours

Le diagnostic des bosses sur le cou est généralement posé par la personne affectée elle-même ou par une connaissance qui attire l'attention sur le gonflement. Pour la plupart, douleur ne se produit pas, mais les personnes touchées éprouvent souvent une sensation de pression dans la zone touchée. Afin de savoir si la masse est causée par une maladie grave ou s'il s'agit d'un effet secondaire inoffensif du grippe, un médecin doit être consulté. Il diagnostiquera la cause de la bosse en fonction de sa taille, de sa fermeté et de sa forme. Une partie du diagnostic est également un ultrason examen, à l'aide de quels kystes, métastases ou les tumeurs peuvent être exclues comme cause. S'il y a un soupçon que la maladie est grave, sang des tests et une IRM sont généralement commandés pour clarifier la question. L'évolution des symptômes dépend dans une large mesure des causes sous-jacentes. S'il s'agit simplement d'un gonflement du ganglions lymphatiques, antibiotiques sont généralement tout à fait suffisants, tandis que les ganglions qui se révèlent être des tumeurs dangereuses peuvent devoir être irradiés.

Quand devriez-vous aller chez le médecin?

Les bosses sur le cou sont inoffensives dans de nombreux cas et ne nécessitent pas nécessairement de soins médicaux. Une visite chez le médecin est recommandée si les bosses sont apparues relativement soudainement et ne sont pas dues à une maladie des ganglions lymphatiques ou à une autre cause. Dès que le gonflement est dur ou fait mal, un médecin doit être consulté. Il en va de même pour les ganglions lymphatiques de plus de deux centimètres ou dont la taille augmente rapidement. La rougeur, la sensibilité et les zones humides indiquent une cause sérieuse qui doit être clarifiée immédiatement. Surtout si des symptômes d'accompagnement tels que fièvre, des sueurs nocturnes ou un essoufflement sont ajoutés. Si les bosses sur le cou sont accompagnées d'une sensation générale de maladie, cela doit être discuté avec le médecin de famille. Si les symptômes sont sévères, un hôpital doit être consulté. Une clarification est nécessaire au plus tard si plusieurs bosses sont ressenties et que celles-ci semblent s'agglutiner. En général, par conséquent, des bosses sur le cou doivent être observées dans tous les cas. En cas d'anomalies et de symptômes qui l'accompagnent, un avis médical doit être demandé immédiatement pour éviter une évolution défavorable et des complications graves.

Traitement et thérapie

Le traitement des bosses sur le cou est basé sur le tableau clinique exact. Si les symptômes surviennent en raison d'une infection bactérienne inoffensive ou d'un grippe-comme effet, le médecin prescrit des préparations qui aident à atténuer le gonflement. Tous les deux antibiotiques et les médicaments et thérapies naturopathiques tels que acupuncture * peut être utilisé. Si la réaction est trop tardive, un inflammation peut s'être déjà développé ou les ganglions lymphatiques peuvent avoir été endommagés d'une autre manière. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour retirer le nodules ou, selon la cause, pour enlever les amygdales. Le traitement de la maladie thyroïdienne est similaire. Ici, soit antibiotiques sont utilisés ou la fourniture de certains minéraux est lancé. Surtout dans le cas de iode carence, des nodules apparaissent rapidement sur le cou. Ce type de traitement prend souvent plusieurs semaines. Kystes du cou et métastases doivent généralement être enlevés chirurgicalement. Si les nodules sont causés par cancer, d'autres thérapies et étapes de traitement sont nécessaires. Alors que la thyroïde cancer peut être géré dans les premiers stades avec des médicaments et une ablation chirurgicale du tissu affecté, chimiothérapie et la radiothérapie, entre autres traitements, est utilisée à mesure que la maladie progresse.

Perspectives et pronostics

Avec une boule sur le cou, différentes évolutions de la maladie peuvent survenir. Cependant, dans la plupart des cas, le boule sur le cou se développe au cours d'un du froid ou grippe. Dans ce cas, le symptôme est plutôt inoffensif et peut être traité en prenant des médicaments. En règle générale, le boule sur le cou les causes douleur et difficulté à avaler. La prise d'aliments ordinaires et de liquides n'est alors plus possible. La bosse sur le cou restreint ainsi la qualité de vie. Si amygdalite s'est produite, les amygdales doivent être enlevées dans certains cas. Cette intervention chirurgicale est une opération de routine et ne provoque pas d'inconfort supplémentaire. Dans le pire des cas, une intervention chirurgicale sur le glande thyroïde est nécessaire de retirer les nœuds du cou. Les cancers peuvent également provoquer des nodules et doivent être supprimés. Cependant, dans la plupart des cas, l'évolution de la maladie est positive. Pour éviter des dommages ou des complications ultérieurs, il est conseillé de consulter rapidement le médecin si des circonstances inoffensives telles que la grippe peuvent être exclues.

Prévention

Les bosses sur le cou ne peuvent pas être évitées directement, mais diverses les mesures peut réduire le risque. Par exemple, il est bien sûr important de fournir au corps suffisamment vitamines et minéraux, pour manger une nourriture généralement saine régimeet de porter les bons vêtements en hiver pour éviter les rhumes et la grippe. Cancer de la thyroïde et les métastases ne peuvent être évitées que dans une mesure limitée. Cependant, des examens de routine réguliers par un médecin peuvent minimiser le risque de conséquences à long terme. Enfin, il est également important de garder un œil sur son propre corps et de ne pas ignorer les anomalies. Les bosses sur le cou sont généralement inoffensives, mais doivent dans tous les cas être prises par un médecin sous la «loupe».

C'est ce que tu peux faire toi-même

Très souvent, une bosse sur le cou est une thyroïde nodules. En général, on peut dire que plus les cellules cancéreuses sont similaires aux cellules saines, meilleur est le pronostic. Les tumeurs bénignes sont généralement guérissables avec le bon traitement, et les tumeurs malignes peuvent souvent être bien traitées. Dans l'ensemble, les chances de guérison des nodules thyroïdiens peuvent être considérées comme positives. Comme pour de nombreuses autres maladies, la détection précoce est importante. Afin de fournir un pronostic bien fondé, les tumeurs sont divisées entre celles qui se sont développées localement et celles qui ont déjà atteint un stade avancé. Les tumeurs du larynx ont les meilleures chances de guérison complète, suivies du cancer de la bouche. Les tumeurs de vengeance n'ont pas un si bon pronostic. Malheureusement, il ne peut souvent être identifié qu'à un stade avancé. le condition du système ganglionnaire est également décisive pour un bon ou un mauvais pronostic.La propagation de la maladie est plutôt rare, et si des métastases surviennent, elles surviennent généralement dans les poumons, mais pas dans le os. Si la bosse sur le cou est un ganglion lymphatique hypertrophié en raison de tuberculose, le pronostic est très bon avec un diagnostic précoce et cohérent thérapie. Dans le cas d'infections bactériennes, acupuncture le traitement peut être utilisé comme alternative aux médicaments. De plus, en cas de problèmes avec le glande thyroïde, une consommation accrue de iode doit être pris en compte. Les aliments contenant des algues ont un iode contenu.