Contractions musculaires

Introduction

Muscle contraction est une contraction soudaine des muscles qui se produit sans contrôle conscient (involontaire). En terminologie technique, cela s'appelle myoclonie. Tous les groupes musculaires du corps peuvent être affectés.

Fréquemment un contraction des jambes lors de l'endormissement ou des contractions des muscles oculaires. Quelle est la force du muscle contraction Cela peut être très différent. Les causes des contractions musculaires sont également variées. Dans la plupart des cas, cependant, la cause est inoffensive. Dans de rares cas, cependant, des maladies graves, généralement neurologiques, peuvent en être à l'origine.

Causes des contractions musculaires

Les contractions musculaires entraînent une contraction des muscles qui ne peut pas être contrôlée consciemment. Cela peut se produire dans tous les groupes musculaires du corps. Les causes sont très diverses.

Tout d'abord, vous devez savoir que dans la plupart des cas, les contractions musculaires ne sont pas dangereuses. En particulier, les contractions musculaires avant de s'endormir sont généralement inoffensives. Cependant, si les contractions musculaires surviennent de façon permanente, vous devriez consulter un médecin.

En plus des causes psychologiques telles que la tension mentale ou le stress, un manque de magnésium peut également provoquer des contractions musculaires. Certains médicaments peuvent également déclencher des contractions musculaires comme effets secondaires. Bien sûr, des contractions musculaires sont également possibles après la consommation d'alcool ou de drogues.

Parfois, les infections bactériennes ou les maladies virales jouent également un rôle. De la même manière, l'hypoglycémie peut également être le déclencheur de contractions musculaires. Cependant, les contractions musculaires doivent toujours être considérées en conjonction avec des maladies neurologiques telles que tics or syndrôme de Tourette.

Épilepsie peut également se faire sentir à travers des contractions musculaires. Cela s'applique également aux maladies telles que la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson. Même chez les diabétiques, les dommages au nerfs dans le cadre de polyneuropathie peut provoquer des contractions musculaires.

Dernier point mais non le moindre, la cause des contractions musculaires se trouve directement dans le cerveau, par exemple dans le cas d'un cerveau tumeur ou inflammation du cerveau. (Néanmoins, il convient de noter que les contractions musculaires sont absolument inoffensives dans la plupart des cas. Cependant, il est conseillé de consulter un médecin afin d'exclure des maladies menaçantes.

Néanmoins, il convient de noter que les contractions musculaires sont absolument inoffensives dans la plupart des cas. Cependant, il est conseillé de consulter un médecin afin d'exclure des maladies menaçantes. Bien que les contractions musculaires soient généralement inoffensives, elles peuvent également être une indication de épilepsie.

Dans le cas d' épilepsie, un trouble fonctionnel dans le cerveau provoque à plusieurs reprises une propagation pathologique de l'excitation chez certains cellule nerveuse domaines du CNS. Cette excitation défectueuse de certaines régions du cerveau entraîne des contractions musculaires incontrôlables ressemblant à des crises. Ce sont généralement les principaux symptômes classiques de l'épilepsie.

Ceci est également connu comme un crise d'épilepsie ou convulsion. En plus d'une crise généralisée, une distinction est faite entre les crises focales. Ici, la propagation pathologique de l'excitation est limitée à une zone plus petite du cerveau.

Lors d'une crise focale, un seul groupe musculaire est souvent affecté, par exemple au visage ou uniquement dans la main. La sclérose en plaques peut également se manifester par des contractions musculaires. Cependant, ceux-ci surviennent généralement au stade avancé de la maladie.

In la sclérose en plaques, les gaines de myéline des fibres nerveuses sont détruites au cours d'une maladie auto-immune. Cependant, un intact gaine de myéline est un préalable à la transmission d'une excitation. Cela conduit à des déficits neurologiques.

Les symptômes typiques au moment du diagnostic sont des troubles visuels, nerf optique est généralement affecté. Cependant, des troubles sensoriels et une paralysie peuvent également survenir. Les contractions musculaires ne sont pas typiques de la maladie à ses débuts.

S'il y a une contraction incontrôlable des muscles, cela est initialement effrayant pour la plupart des personnes touchées. Cependant, les causes sont souvent inoffensives. Surtout une secousse du paupière est souvent liée au stress.

Le stress mental tel que la colère au travail ou dans les relations peut également déclencher des muscles involontaires contractions. Cela peut s'expliquer par le fait qu'en période de stress ou de tension psychologique, le équilibre entre les impulsions excitatrices et inhibitrices dans le centre système nerveux n'est souvent pas tout à fait intact. Si ce contrôle difficile n'est pas correct, les impulsions excitatrices prédominent parfois et conduisent à une contraction musculaire.

Cependant, les symptômes s'atténuent généralement avec le temps. Une contraction musculaire peut également survenir chez les personnes en bonne santé et est généralement considérée comme inoffensive. Surtout après le sport, les contractions musculaires aux extrémités ne sont pas rares, surtout après une séance d'entraînement intensive. Dans la plupart des cas, les contractions musculaires après le sport indiquent Le surentraînement.

Cela n'a généralement aucune valeur de maladie. Cependant, il peut également y avoir un manque de magnésium or calcium derrière, car le corps perd de l'eau et sang sels (électrolytes) avec de la sueur pendant le sport. Hashimoto thyroïdite est une maladie thyroïdienne auto-immune chronique qui peut entraîner l'hypothyroïdie.

Les symptômes de la maladie peuvent être très divers. Surtout, cependant, fatigue chronique et l'apathie sont au premier plan. Prise de poids, congélation fréquente, la chute des cheveux et un des problèmes digestifs sont également signalés plus fréquemment.

Parfois, une courte phase de hyperthyroïdie survient au début de la maladie. Cela se caractérise par un rythme cardiaque rapide, hypertension, augmentation de la transpiration et de l'anxiété. Au cours de cette phase de la maladie, des contractions musculaires peuvent également survenir.

En principe, cependant, il convient de noter que les contractions musculaires ne sont pas un symptôme classique de la maladie de Hashimoto. Dans le cas d'une hernie discale, le noyau gélatineux interne traverse l'anneau fibreux externe du disque et peut ainsi appuyer sur les structures nerveuses voisines. Les symptômes sont multiples et dépendent de l'endroit où la hernie discale s'est produite, de sa taille et de nerfs ou les racines nerveuses en sont irritées.

Parfois, seule une contraction musculaire se produit. Dans d'autres cas, le patient se plaint d'une sensation de picotement sur la peau (trouble de sensibilité). Dans les cas graves, les muscles affectés peuvent même être paralysés.