Carence en fer pendant la grossesse

Fer, l'oligo-élément vital, est nécessaire pour diverses fonctions métaboliques ainsi que principalement pour sang formation. Le corps ne peut pas produire lui-même le micronutriment, il doit donc être alimenté quotidiennement. Durant grossesse, les fer l'exigence double. Par conséquent, de nombreuses femmes éprouvent carence en fer pendant grossesse.

Qu'est-ce qu'une carence en fer?

Parce que les femmes enceintes ont un besoin accru de fer, ils sont particulièrement à risque d'être affectés par carence en fer pendant grossesseLe corps est généralement capable d'accumuler des réserves de fer. L'excès de fer que le corps n'utilise pas immédiatement est stocké dans des dépôts. Le corps retombe alors dessus quand il en a besoin plus tard. Souvent, cependant, il n'y a pas assez de fer absorbé par le régime, de sorte que les besoins en fer de nombreuses femmes ne sont pas entièrement couverts. En conséquence, les magasins ne sont pas non plus suffisamment remplis et un carence en fer peut se produire. Le corps consomme du fer tous les jours, il doit donc toujours être alimenté en fer en quantité suffisante. Si le corps est constamment sous-alimenté en fer, les réserves sont épuisées, ce qui peut entraîner anémie. Cela se traduit par une réduction de hémoglobine. En anémie, Moins oxygène est transporté dans le corps.

Pourquoi les femmes enceintes ont-elles besoin de plus de fer?

Le besoin en fer augmente considérablement pendant la grossesse. Tout d'abord, le sang le volume augmente jusqu'à ce que la femme enceinte ait près de 50 pour cent de sang en plus par rapport à avant. Par conséquent, elle a besoin de plus de fer car plus hémoglobine doit être produit. Le fer est également en partie responsable de la croissance ainsi que cerveau développement du bébé pendant la grossesse. Pour les femmes enceintes, un apport quotidien en fer d'environ 30 milligrammes est recommandé pour garder la femme enceinte et le bébé en bonne santé.

Causes de la carence en fer chez la femme enceinte

sanguins le volume augmente jusqu'à 40 pour cent chez les femmes enceintes. C'est parce que le utérus est en croissance et doit recevoir suffisamment de sang. Afin de permettre la formation de sang neuf en quantité suffisante et ainsi assurer un approvisionnement optimal en oxygène pour la mère et l'enfant, les besoins en fer doublent pendant la grossesse. L'oligo-élément fer devient l'un des nutriments les plus importants au cours de cette phase, les besoins en fer étant les plus élevés entre la 8e et la 22e semaine de grossesse. Cependant, comme il n'y a généralement pas assez de fer absorbé avec les aliments et que le corps retombe donc sur ses faibles réserves, une carence en fer aiguë se développe souvent au cours du dernier trimestre de la grossesse.

Les symptômes de la carence en fer chez les femmes enceintes

Une carence en fer prolongée peut entraîner une production insuffisante de globules rouges. Cela conduit souvent à sensation de fatigue, fatigue, nervosité, essoufflement et perte de sommeil et d'appétit. D'autres symptômes possibles incluent pâle peau couleur, coins déchirés du bouche, cassant ongles, maux de tête, bourdonnements d'oreilles et palpitations. La sensibilité à l'infection augmente également avec la carence en fer. S'il n'y a pas assez de globules rouges, anémie peut également se produire. Cela conduit souvent à la placenta ne pas être fourni avec suffisamment oxygène et donc ne pas se développer comme souhaité. Cela à son tour altère également l'apport d'oxygène au bébé, ce qui peut avoir un impact négatif sur le développement du cerveau. De plus, l'anémie comporte le risque de naissance prématurée ou encore fausse couche. Les risques pour la mère comprennent la réduction des réserves de sang à la naissance. Il en résulte un risque accru de transfusions sanguines en cas de perte de sang importante. Il y a aussi beaucoup de stress sur le Cœur.

Que faire en cas de carence en fer pendant la grossesse?

Souvent, un riche en fer régime à lui seul ne suffit pas pour répondre aux besoins quotidiens en fer de 30 milligrammes. Seulement environ dix pour cent du fer absorbé par les aliments peuvent être efficacement utilisés par le corps. En cas de crise aiguë carence en fer pendant la grossesse, complément alimentaire avec fer spécial suppléments est recommandé. Il convient toutefois de noter que ceux-ci ne doivent pas être dosés seuls. Il est conseillé de demander à un médecin de vérifier les valeurs sanguines pour déterminer la quantité de fer supplémentaire dont l'organisme a besoin afin d'éviter un surdosage. régime contient beaucoup de fer, vous n'aurez pas besoin d'un fer supplémentaire complément .

Prévention de la carence en fer

En principe, il est important pendant la grossesse d'adapter le régime alimentaire aux besoins accrus en fer. En modifiant consciemment le régime alimentaire, les réserves de fer peuvent être reconstituées avant la grossesse pour répondre à la demande accrue pendant la grossesse. Certains aliments ont une teneur en fer particulièrement élevée. Ceux-ci devraient être consommés plus fréquemment pendant la grossesse. Ceux-ci inclus:

  • Viande rouge maigre
  • Œufs et poisson
  • Grains entiers, légumineuses et noix
  • Fruits et fruits secs, en particulier les abricots.
  • Jus rouges, par exemple, jus de raisin ou de cerise.
  • Divers légumes, en particulier les légumes vert foncé tels que le brocoli, les épinards, les pois et les haricots.

Les femmes qui ont choisi un régime végétarien doit porter une attention particulière à une alimentation équilibrée avec beaucoup de légumes riches en fer, ainsi que céréales comme le millet, en particulier pendant la grossesse. En plus, vitamine C aide le corps à absorber le fer contenu dans les aliments. Par conséquent, il est recommandé de boire beaucoup de jus d'orange avec le repas. Alternativement, les fruits et légumes qui contiennent beaucoup de vitamine C conviennent également. Thé et café, d'autre part, il est plus difficile pour le corps d'absorber le fer et ne doit donc pas être bu avec les repas.