Souche de l'aine: causes, symptômes et traitement

Dans la plupart des cas, un blessure à l'aine est causée par une surutilisation soudaine pendant le sport. Il peut avoir trois degrés de gravité différents et affecte le adducteurs. Vous pouvez éviter un blessure à l'aine en s'échauffant et étirage chaque groupe musculaire de manière intensive et en se refroidissant lentement après le sport.

Qu'est-ce qu'une souche à l'aine?

A blessure à l'aine est un étirement excessif ou une blessure du soi-disant adducteurs causé par un mouvement latéral soudain ou un chevauchement. Dans ce cas, adducteurs sont des muscles squelettiques et Tendons qui servent à tirer les jambes vers le haut. Leurs homologues sont appelés ravisseurs. Une souche à l'aine est une blessure sportive relativement courante. Elle affecte souvent les footballeurs, les haies, les nageurs, les skieurs ou les joueurs de hockey sur glace. Les sports mentionnés ci-dessus sont caractérisés par des jambe travail, à la suite de quoi une tension à l'aine peut survenir. Surtout en tant qu'athlète de compétition, on souffre plus souvent d'une souche à l'aine. La gravité de la tension à l'aine peut être de trois degrés:

Mild souche adductrice signifie un étirement excessif, où moins de cinq pour cent des fibres d'adducteur sont endommagées. Vous pouvez certainement continuer à faire de l'exercice avec cette souche à l'aine, mais vous vous sentirez douleur. La deuxième gravité d'une souche à l'aine signifie plus de 5 pour cent fibre musculaire larmes, que vous ressentez même avec des charges plus légères ou une pression sur les adducteurs. Prononcé fibre musculaire les larmes caractérisent la troisième sévérité de la tension à l'aine. Ici, ecchymoses, enflures et coups de couteau sévères douleur peut se produire. Le processus de guérison prendra différentes quantités de temps en fonction de la gravité de la tension à l'aine.

Causes

Surutilisation et étirement soudain des jambes ou muscles abdominaux vous conduire à ce que l'on appelle une souche à l'aine. le douleur se produit avec une tension sur l'intérieur cuisse. Souvent, un mouvement brusque en sautant après une balle ou par-dessus un obstacle suffit à provoquer une tension à l'aine. La souche de l'aine est également favorisée par des chaussures inadaptées, un saut incorrect ou pour le running technique et un mouvement latéral soudain. Comme autre cause, cependant, une malposition congénitale des hanches, un obliquité pelvienne avec différents jambe longueurs ou un dysfonctionnement de la hanche les articulations peut être à l'origine d'une souche à l'aine.

Symptômes, plaintes et signes

Une tension à l'aine est généralement causée par une charge inhabituelle ou excessive sur la région de l'aine. Cela provoque une tension des muscles, de sorte que la personne affectée souffre d'une douleur lancinante dans la région de l'aine. Souvent, la douleur survient immédiatement après l'exercice. Dans les cas particulièrement graves, il y a même un gonflement visible et ecchymose, qui peut durer plusieurs jours. Les personnes concernées sont très sévèrement limitées dans leur vie quotidienne, de sorte que leur qualité de vie en souffre considérablement. Si la personne affectée décide de demander un traitement médical, une guérison rapide et en douceur peut être attendue. Les tensions à l'aine sont également perceptibles lors de certains mouvements, de sorte que cela peut conduire à une tension sévère. Les muscles se contractent, de sorte que crampes dans la région de l'aine peut se produire dans certaines circonstances. Les tensions à l'aine se font généralement sentir par une douleur lancinante et surviennent immédiatement après une activité inhabituelle. Un gonflement sévère dans la région touchée est également possible, ce qui rend le traitement médical essentiel. Sans aucun traitement, inflammation nerveuse ou même des dommages permanents sont possibles, de sorte qu'une visite chez le médecin ne doit pas être mise en veilleuse.

Cours de la maladie

L'évolution d'une souche à l'aine peut varier en fonction de sa gravité. Au premier degré d'une souche à l'aine, vous ne remarquez souvent la douleur qu'après avoir fait du sport. La tension de l'aine peut être annoncée par crampes ou une douleur peut survenir lors de la rotation des jambes. La douleur légère souche adductrice dépend de la charge. Dans les types sévères de tension de l'aine, visible ecchymose et un gonflement peut survenir. Si les jambes sont pressées latéralement contre la résistance, une douleur intense se produit. En cas de tension grave à l'aine, écarter les jambes est également extrêmement douloureux.

Complications

Avec une souche à l'aine, les patients souffrent principalement de douleurs intenses. Cette douleur peut être brûlant ou poignarder, et dans le processus limiter considérablement la qualité de vie et la routine quotidienne de la personne affectée.Il n'est pas rare que la douleur associée à une souche à l'aine survienne la nuit, entraînant des problèmes de sommeil ou de l'irritabilité chez le patient. En outre, des parties du corps peuvent également être affectées par un gonflement, et il n'est pas rare que des ecchymoses se produisent. La mobilité de la personne affectée est également limitée. En raison de la tension à l'aine, diverses activités de la vie quotidienne ne peuvent plus être effectuées sans plus tarder. le condition conduit parfois à crampes et donc à une douleur intense. En raison de la douleur permanente, le patient peut également développer Dépression et autres maladies mentales. Une souche à l'aine peut être bien traitée dans la plupart des cas. Des complications spéciales ne surviennent pas. Avec l'aide de diverses thérapies, l'inconfort peut généralement être limité. L'espérance de vie n'est pas réduite par une souche à l'aine. Ce n'est que dans de rares cas que les personnes atteintes dépendent d'une intervention chirurgicale.

Quand faut-il aller chez le médecin?

Si une douleur lancinante dans la région de l'aine devient perceptible après une activité physique, une tension à l'aine peut être présente. Une visite chez le médecin est indiquée si l'inconfort augmente ou si d'autres symptômes, tels que gonflement et ecchymose, développer. En cas de tension ou de crampes, un avis médical est également requis. Bien qu'une souche à l'aine guérisse d'elle-même dans de nombreux cas, les symptômes doivent toujours être clarifiés et traités si nécessaire. Si des ecchymoses, la douleur chronique et d'autres complications se développent, les parents et amis doivent emmener la personne affectée à l'hôpital. En cas d'inconfort sévère, un appel au médecin urgentiste est également conseillé. Les athlètes et les personnes âgées sont particulièrement sensibles à une souche à l'aine et doivent informer un médecin dès les premiers signes. Il en va de même pour les personnes atteintes de maladies musculaires ou osseuses chroniques. Quiconque souffre depuis longtemps de douleurs intenses au niveau de l'aine est conseillé de consulter un médecin du sport. Les autres contacts sont l'orthopédiste, un interniste et le physiothérapeute.

Traitement et thérapie

En cas de suspicion de tension à l'aine, il faut arrêter l'entraînement, même s'il est léger. Il est nécessaire d'éviter d'aggraver la tension de l'aine par un étirement supplémentaire. Pas plus loin étirage des ligaments à la articulation de la hanche intensifie la tension à l'aine. Vous traitez d'abord la souche à l'aine avec des compresses de glace pour éviter l'enflure et la formation d'hématomes. Des bandages de compression peuvent être utilisés pour soulager la tension à l'aine. Cela soulage la pression sur les adducteurs. Élever les jambes soulage la tension sur le cuisse muscles. Le traitement suivant de la déformation de l'aine peut être effectué avec des traitements thermiques, drainage lymphatique, bandages compressifs ou physiothérapie. Magnésium administration peut aider le processus de guérison de la souche de l'aine. Afin de guérir la tension à l'aine, il faut éviter toute activité sportive jusqu'à ce que le processus de guérison se produise. Sinon, vous risquez une nouvelle souche à l'aine. Après cela, vous pouvez commencer avec des musculation. Tant que la douleur survient sous la charge, la tension à l'aine n'est pas encore guérie.

Perspectives et pronostics

En principe, le pronostic d'une souche à l'aine est favorable. La phase de guérison dépend de la gravité de la souche. Dans un délai d'environ deux à quatre semaines, les patients souffrant d'une légère tension sont exempts de tout inconfort si les instructions du médecin pour un repos adéquat et pour éviter les activités sportives sont suivies pendant la phase de traitement. Si la tension à l'aine est plus sévère, une période de guérison de trois à six mois doit être attendue. Pour un bon pronostic, il est alors nécessaire de développer les muscles de manière régulée, en augmentant continuellement la charge. Ce n'est qu'ainsi qu'une rechute et des dommages ultérieurs peuvent être évités. Une souche de puissance guérit généralement complètement sans complications et autres troubles. Le pronostic peut être pire si la souche est associée à d'autres troubles (par exemple après une chute ou un accident). Dans ce cas, la phase de guérison peut être prolongée et le mouvement peut être altéré. Dans certaines circonstances, ces cas peuvent également entraîner des restrictions de mobilité à vie. Cela peut aussi conduire à une réduction de la résilience physique. Les souches de l'aine qui surviennent dans les sports de compétition sont souvent associées à des congés de plusieurs mois.Dans certains cas, les athlètes ne peuvent plus du tout participer à leur sport, ce qui peut entraîner des problèmes psychologiques et émotionnels. Cela peut aggraver le pronostic global.

Prévention

Une fois qu'une tension à l'aine a été récupérée, il est important d'ajuster les schémas de mouvement afin que la prochaine tension à l'aine ne se produise pas tout de suite. Pire encore, une souche chronique à l'aine pourrait résulter d'un entraînement trop précoce et intensif. À titre préventif pour éviter une tension à l'aine, étirage les exercices avant l'effort sportif se sont avérés efficaces. Avant tout effort sportif, et surtout avant les compétitions sportives où l'on se pousse aux limites de la performance, les muscles doivent être bien échauffés. Ensuite, ils doivent être lentement refroidis (refroidissement) et étirés à nouveau. De bonnes chaussures peuvent aider à prévenir une nouvelle tension à l'aine si le pied est mal aligné.

Suivi

En pratique, la souche à l'aine n'est pas un condition qui nécessite des soins de suivi. Ceci est particulièrement dû au fait qu'une souche à l'aine légère et modérée guérit complètement. Cela se traduit par l'absence de symptômes. Les symptômes possibles ne peuvent pas résulter d'une telle maladie initiale. Des conséquences potentiellement mortelles sont également exclues. Par conséquent, les soins de suivi ne permettent pas de diagnostiquer d'éventuelles néoplasmes, telles que celles qui surviennent maladies tumorales. La situation est différente dans le cas d'une forme sévère de la maladie. Dans ce cas, cicatrices restent parfois qui favorisent une récidive de la tension à l'aine. La raison d'une récidive, cependant, sont des souches familières des sports de haut niveau. Pour éviter les complications, les patients affectés doivent éviter de telles situations extrêmes ou similaires. Le suivi d'une souche à l'aine passe principalement par le transfert de connaissances. Le personnel médical enseigne aux patients les moyens d'éviter le risque d'une nouvelle maladie. Des exercices d'étirement et un échauffement complet, en particulier, réduisent le risque de tension à l'aine. Cependant, la mise en œuvre effective est de la responsabilité du patient. En cas de récidive, physiothérapie, le traitement thermique et les drains promettent d'atténuer les signes. Le médecin établit un diagnostic en fonction des restrictions de mouvement décrites et du schéma de la douleur. Si des examens de suivi s'avèrent nécessaires, les techniques d'imagerie conviennent à des fins de documentation.

Ce que tu peux faire toi-même

Dans le cas d'une souche à l'aine, l'aine doit d'abord être reposée et refroidie. Il est préférable d'élever les jambes immédiatement. Des compresses rafraîchissantes et de la glace aideront à soulager la douleur et à prévenir les hématomes. Dans le cas d'une souche légère, ces les mesures suffisent souvent pour assurer une guérison rapide. Une souche prononcée à l'aine doit absolument être traitée par un orthopédiste. Le médecin suggérera généralement un repos supplémentaire et un refroidissement de l'aine. Surtout, des sports qui stress les adducteurs doivent être évités. cependant, l'entraînement en force peut être effectuée pour maintenir physique aptitude - sous supervision professionnelle, bien sûr. Physiothérapie et en Yoga aident également à éviter une baisse des performances sans grand risque de blessure. Un changement de chaussures de sport peut également réduire le risque d'une nouvelle souche. Après la récupération, ce qui suit s'applique: réchauffer bien avant le sport et incorporer une phase de récupération lente après le sport au cours de laquelle les muscles sont progressivement soulagés. Si les ligaments et les muscles sont particulièrement sensibles, il peut également être judicieux de porter des pantalons de compression ou d'échauffement.