Fièvre: test de laboratoire

Paramètres de laboratoire du 1er ordre - tests de laboratoire obligatoires.

  • Petite formule sanguine *
  • Différentiell sang numération * - pour évaluer la composition des leucocytes (globules blancs) [granulocytes neutrophiles:> 4,090 XNUMX / µl → indiquant une infection bactérienne].
  • Paramètres inflammatoires - CRP (protéine C-réactive) ou PCT (procalcitonine) en cas de suspicion de septicémie ou ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes) [PCT ≥ 1.71 ng / ml → indication d'infection bactérienne] Remarque: Chez les patients âgés, procalcitonine convient pour cartographier le pronostic et la gravité des pneumonie (pneumonie).
  • Statut urinaire (test rapide pour: Nitrite, protéine, hémoglobine, érythrocytes, leucocytes, urobilinogène) incl. sédiments, si nécessaire culture d'urine (détection des agents pathogènes et résistogramme, c'est-à-dire test de antibiotiques pour la sensibilité / résistance) Remarque: Chez les nourrissons fébriles, le examen d'urine est obligatoire.
  • Électrolytes - chlorure, sodium, potassium.
  • Glycémie à jeun (glycémie à jeun)

Remarque: à cause d'un séjour dans les tropiques ou subtropicaux voir ci-dessous.

Paramètres de laboratoire 2ème ordre - en fonction des résultats de l'historique, examen physique, etc. - pour clarifier le diagnostic différentiel.

  • Paramètres rénaux - urée, acide urique et un La créatinine.
  • Foie paramètres - alanine aminotransférase (ALT, GPT), aspartate aminotransférase (AST, GOT), glutamate la déshydrogénase (GLDH) et la gamma-glutamyl transférase (γ-GT, gamma-GT; GGT); Bilirubine; phosphatase alcaline.
  • LDH
  • Créatine kinase (CK)
  • Protéines totales
  • IgG, -M, -A et -E
  • Électrophorèse des protéines dans le sérum (synonyme: électrophorèse sérique).
  • Paramètres de coagulation - PTT, rapide
  • Paramètres thyroïdiens - TSH (hormone stimulant la thyroïde).
  • Frottis et / ou cultures microbiologiques (aérobies et anaérobies sang des cultures; 2 fois 2 ou mieux 3 fois 2 hémocultures); si nécessaire, également des accès veineux ou des drains.
    • En cas de suspicion d'infections intravasculaires telles que endocardite (culture sanguine presque toujours positif).
    • La méningite/ méningite (sensibilité (pourcentage de patients malades chez lesquels la maladie est détectée par l'utilisation du test, c'est-à-dire un résultat positif au test) d'environ 60%).
    • Pneumonie/ pneumonie (sensibilité d'environ 3 à 15%).

    Si nécessaire, également des cultures de liquide céphalo-rachidien, de selles ou crachat; si nécessaire, peau et des écouvillons de membrane muqueuse.

  • Infectiologie
    • Sérologie de l'hépatite
    • Sérologie VIH, CMV, EBV, Lues
    • TB diagnostic (test tuberculinique, crachat, suc gastrique, urine; voir ci-dessous tuberculose).
  • Paramètres immunologiques (rhumatologie).
  • Diagnostic oncologique
  • Analyse des selles - sang occulte (sang invisible); Calprotectine.
  • Lymphe extirpation ganglionnaire (ablation des ganglions lymphatiques) due à une ganglions lymphatiques.

* Numération globulaire changements dus à des infections.

Nombre normal de leucocytes Brucellose, paludisme, syphilis (stade II), toxoplasmose, tuberculose circonscrite, maladie du sommeil,
Déplacement vers la gauche (augmentation de la fréquence des granulocytes neutrophiles nucléés en bâtonnet (neutrophiles nucléés en bâtonnet) ou de leurs cellules précurseurs dans le sang périphérique). Infection (spécificité / probabilité de 80% que les personnes réellement en bonne santé qui ne sont pas atteintes de la maladie en question seront également identifiées comme saines dans le test)
Leucocytose (augmentation du nombre de globules blancs) Infections bactériennes en général, abcès hépatique amibien, tuberculose miliaire, rhumatisme articulaire aigu, septicémie Attention!

  • Si la leucocytose est importante (> 30 x 109 / l), pensez à Clostridium difficile; peut indiquer cette infection même en l'absence de diarrhée (diarrhée)
  • Leucocytose + anémie (anémie) + thrombocytopénie (diminution des plaquettes / plaquettes) + hépatosplénomégalie (hypertrophie du foie et de la rate), lymphadénopathie (hypertrophie des ganglions lymphatiques) ou perte de poids suggèrent une maladie hématologique sous-jacente
Leucopénie (diminution du nombre de globules blancs). Maladies virales: Brucellose, paludisme, leishmaniose viscérale (synonymes: kala-azar; bosse orientale; également connue sous le nom de fièvre dum-dum ou fièvre noire), fièvre typhoïde et fièvre paratyphoïde,
Neutropénie (diminution du granulocytes neutrophiles). Brucellose, paludisme, leishmaniose viscérale (synonymes: kala-azar; bosse orientale; également connue sous le nom de fièvre dum-dum ou fièvre noire), tuberculose
Neutrophiles toxiques Infections bactériennes (sensibilité de 80%)
Lymphocytose (augmentation du nombre de lymphocytes). Virus d'Epstein-Barr, cytomégalovirus, d'autres maladies viralesBrucellose, syphilis, toxoplasmose, tuberculose.
Monocytose (augmentation du nombre de monocytes). Endocardite bactérienne, maladie granulomateuse, syphilis, tuberculose,
Éosinophilie (augmentation du nombre de granulocytes éosinophiles). Bilharziose (schistosomiase), infection aiguë à Fasciola hepatica, filariose (infection par des nématodes parasites), coccidioïdomycose disséminée, fièvre de Katayama, sarcocystose musculaire, strongyloïdose, trichinose D'autres causes d'éosinophilie comprennent:

  • Allergies
  • Maladies immunologiques,
  • Malignités,
  • Insuffisance corticosurrénale
  • Syndromes d'éosinophilie
  • Effets secondaires des médicaments
Éosinopénie (diminution de granulocytes éosinophiles). Typhoïde abdominal
Thrombocytopénie(diminution de Plaquettes/ plaquettes). Infection aiguë à VIH, dengue, maladie de Lyme, leptospirose, paludisme, rickettsiose, maladie du sommeil, septicémie, leishmaniose viscérale (dans le cadre de la pancytopénie (synonyme: tricytopénie; diminution des trois séries de cellules dans le sang: leucocytopénie (diminution du blanc globules sanguins), anémie (anémie) et thrombocytopénie (diminution des plaquettes))

Fièvre après un séjour sous les tropiques ou dans les régions subtropicales

Paramètres de laboratoire du 1er ordre - tests de laboratoire obligatoires.

  • Test sanguin pour les plasmodes (voir aussi sous paludisme) / examen microscopique de la goutte épaisse et des frottis sanguins minces (détection directe des plasmodes) Le matériel de l'échantillon doit être prélevé pendant fièvre. Créer une «goutte épaisse» (capillaire sang) Remarque: Seul un frottis négatif 3 fois et une «goutte épaisse», testés à des intervalles de 12 à 24 h chacun, exclut fièvre patient avec une forte probabilité de paludisme la maladie.
  • Petite formule sanguine* [thrombocytopénie? ; voir au dessus].
  • Différentiell numération globulaire* [voir au dessus.]
  • Paramètres inflammatoires - CRP (protéine C-réactive) ou PCT (procalcitonine) ou ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes).
  • Statut urinaire (test rapide pour: Nitrite, protéine, hémoglobine, érythrocytes, leucocytes, urobilinogène) incl. sédiment, si nécessaire culture d'urine (détection des agents pathogènes et résistogramme).
  • Glycémie à jeun
  • Foie paramètres - alanine aminotransférase (ALT, GPT), aspartate aminotransférase (AST, GOT), glutamate déshydrogénase (GLDH) et gamma-glutamyl transférase (γ-GT, gamma-GT; GGT).
  • Paramètres rénaux - La créatinine, urée.
  • Hémocultures

En cas de suspicion clinique mais de résultats microscopiques négatifs, cet examen doit être répété:

  • Détection d'antigène avec des tests rapides - cela ne peut pas remplacer l'examen microscopique!
  • Paludisme PCR - applicable uniquement dans des cas particuliers, car très complexe et coûteux.
  • Les tests sérologiques sont inutiles dans les cas aigus

Détection directe ou indirecte de «Plasmodium sp.» doit être déclaré en vertu de la loi sur la protection contre les infections (IfSG). Paramètres de laboratoire 2ème ordre - en fonction des résultats de l'historique, examen physique, etc. - si les diagnostics du paludisme sont négatifs.

Autres diagnostics en fonction des symptômes concomitants et des résultats de laboratoire (voir à la maladie respective) (modifié selon)

Symptômes ou résultats d'accompagnement Maladies possibles
Fièvre et exanthème (éruption cutanée)
  • Infection à cytomégalovirus
  • dengue
  • Fièvre Chikungunya
  • Infection par le virus Epstein-Barr
  • HIV
  • Rickettsiose
Fever et splénomégalie (élargissement de la rate).
Fièvre et thrombocytopénie (absence de Plaquettes).
  • Les infections virales
  • La leptospirose
  • Rickettsiose
  • Viscérale leishmaniose (dans le contexte de la pancytopénie).
Fièvre et éosinophilie (augmentation du nombre de granulocytes éosinophiles).
  • Aigu schistosomiase (= Syndrome de Katayama).
  • Bilharziose (schistosomiase),
  • Infection aiguë à fasciola hépatique, filariose (infection par des nématodes parasites),
  • Coccidioïdomycose disséminée,
  • Fièvre de Katayama, sarcocystose musculaire,
  • Strongyloïdose,
  • La trichinose
Fièvre et élévation des transaminases (taux d'aspartate aminotransférase (abrégé en GOT ou AST) et / ou alanine aminotransférase (en abrégé GPT, ALAT ou ALT) élevée dans le sang).
  • La brucellose
  • dengue
  • Hépatite
  • Virus lymphotropes
  • Rickettsioses
  • Fièvre de la vallée du Rift
  • Syphilis (Lues; typiquement: phosphatase alcaline élevée, AP).
  • Fièvre hémorragique virale (VHF).
  • Viscérale leishmaniose (lorsque la splénomégalie et la pancytopénie sont également présentes.